mardi 21 mai 2024
Accueil » Julia Uceda : Une exploratrice de la poésie qui poursuit son voyage avec passion

Julia Uceda : Une exploratrice de la poésie qui poursuit son voyage avec passion

par María Fernanda González

« En volant atraversé des océans, des continents pour enfin revenir ici, chez moi », a ainsi commencé la poétesse Julia Uceda (Séville, 1925) lors de la présentation de son dernier livre, Poesía completa, publié par la Fondation José Manuel Lara, dans sa ville d’accueil, Ferrol. « J’ai parcouru le monde entier, de l’Espagne aux États-Unis, et j’en suis revenue, qu’est-ce qui m’a mené à avoir une vie comme ça ? J’avais quelques années, si c’étaient des années, je ne crois pas, et j’ai demandé à mes parents, dites-moi, où j’étais avant d’être ici, cet ici a été très long, je ne sais pas jusqu’où il s’étendra, mais cela m’importe peu car je dois continuer mon chemin, mais je reviens toujours à cet endroit d’où je venais avant d’être ici ». Avec ces mots, l’écrivaine exprimait ce regard intérieur qui a été constant dans son œuvre, ce sentiment de profonde étrangeté qui s’interroge sur les aspects les plus inquiétants de la réalité. À l’âge de 98 ans tout juste, avec la brillance qui la caractérise toujours, mais aussi avec les limites liées à son grand âge, Uceda a reçu les éloges des participants qui ont souligné le rôle important de cette lauréate du Prix National de Poésie. Le Directeur Général de la Fondation José Manuel, Pablo Morillo Pérez, a remercié l’auteure pour la qualité de ses écrits qui « attirent des lecteurs. Écrire, comme le fait Julia, est le meilleur moyen de promouvoir la lecture, pour que dès leur plus jeune âge, nous tombions amoureux des livres, et avec cette passion, nous ferons en sorte que nos enfants lisent plus et mieux, ce qui les rendra adultes plus éduqués, plus savants, et leur offrira de meilleures opportunités pour l’avenir ».

De son côté, le Directeur Général de la Culture de la Région de Galice, Anxo M. Lorenzo Suárez, a fait l’éloge du rôle de la poésie dans la société lors de son allocution : « La poésie n’est pas seulement un genre indispensable, elle est également la porte d’accès à de nombreux autres arts, d’où sa grande valeur », a-t-il expliqué. Le maire de la ville, José Manuel Rey Varela, a conclu les discours des autorités en faisant un récapitulatif du grand curriculum vitae de Uceda, mettant en avant le rôle de l’écrivaine en tant que voisin et l’honneur qu’il représente pour les habitants de Ferrol d’avoir Julia dans leur ville.

C’est alors que la présentation du livre a débuté avec une table ronde en présence de l’éditeur de l’œuvre, Ignacio F. Garmendia, et du directeur de la Collection Vandalia et préfacier du livre, Jacobo Cortines. L’enrouement du préfacier a fait que Garmendia a pris la parole à sa place et a brillamment résumé la préface dans laquelle Cortines raconte sa relation très personnelle avec l’écrivaine, qui a également été son professeur, mettant en avant l’exceptionnalité de sa figure et sa manière de comprendre la littérature depuis sa jeunesse, son évolution créative, et bien sûr, l’empreinte qu’Uceda a laissée avec ses écrits à différentes époques. Enfin, lors de son intervention, l’écrivaine a souhaité lire quelques poèmes, commençant par Álbum, de son dernier livre Escritos en la corteza de los árboles (2013). La dureté du contenu accompagné de la voix épuisée mais nuancée de la poétesse a maintenu l’auditorium dans un silence complet qui n’a été brisé qu’à sa conclusion par les applaudissements émus du public.
source : El Día de Córdoba

A lire aussi

Qui sommes-nous ?

Bienvenue à « Escapade à Cordoue », votre portail pour découvrir la magnifique ville de Cordoue, en Espagne. Plongez dans une riche histoire, explorez des festivals animés, dégustez une cuisine exquise et profitez de notre expertise pour planifier votre voyage. Découvrez la Mosquée-Cathédrale, les patios fleuris, les délices culinaires et bien plus encore. Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable dans cette ville chargée de charme et d’histoire andalouse.