mardi 18 juin 2024
Accueil » Un violon amusant, et c’est loin d’être peu

Un violon amusant, et c’est loin d’être peu

par María Fernanda González

Le violone en sol : un instrumento méconnu

Au sein des instruments de musique classique, le violone en sol est peu connu du grand public. Pourtant, cet instrument mérite largement d’être reconnu et mis en lumière. C’est pourquoi le jeune violoniste Ismael Campanero et le célèbre organiste et claveciniste Daniel Oyarzábal ont choisi d’en faire le thème de leur récent concert à l’église de San Luis de los Franceses.

La rencontre de deux virtuoses

Le concert "The new violone" a eu lieu le mercredi 13 mars et a attiré un public nombreux. Ismael Campanero et Daniel Oyarzábal se sont associés pour offrir une soirée musicale d’exception. L’un au violone en sol, l’autre à l’orgue et au clavecin, les deux artistes ont su se compléter et se mettre en valeur mutuellement.

Un programme original et audacieux

L’originalité de ce concert réside dans le choix du programme. En effet, les deux musiciens ont décidé de mettre à l’honneur le violone en sol, un instrument habituellement cantonné à un rôle d’accompagnateur. C’était l’occasion pour Ismael Campanero de se mettre en avant et de démontrer tout son talent de soliste. Le programme comprenait des œuvres de G.B. Fontana, A. Vivaldi, J.S. Bach, J. Eccles, D. Castello, G. Frescobaldi et H. Purcell, toutes mettant en valeur les possibilités et les particularités du violone en sol.

Une performance mémorable de Campanero

Le jeu d’Ismael Campanero a été salué par la critique et le public pour sa fraîcheur, sa spontanéité et sa communication. Jouer de mémoire est un choix risqué mais qui a pleinement payé pour le jeune musicien. Son approche improvisée de la musique a captivé l’audience et a su mettre en valeur les harmonies et les sonorités du violone en sol.

L’acoustique de l’église de San Luis au service du violone

Située dans le quartier de San Luis de los Franceses, l’église offre une acoustique remarquable aux musiciens. La résonance naturelle du lieu a permis au violone en sol de s’exprimer pleinement et de créer un timbre envoutant et envoûtant. Le jeu de Campanero a été loué pour sa capacité à remplir l’espace et à faire voyager l’audience à travers les notes.

Oyarzábal, maître du clavecin et de l’orgue

Quant à Daniel Oyarzábal, sa réputation de grand maître du clavecin et de l’orgue n’est plus à faire. Son jeu précis et virtuose a parfaitement servi les compositions de son compagnon de scène. Son talent a été une fois de plus confirmé lors de ce concert, ne laissant aucune place à la déception.

En conclusion, le concert "The new violone" a été une véritable réussite, mettant en lumière un instrument méconnu et offrant une performance mémorable de la part des deux musiciens. Il est important de souligner l’audace du programme et la qualité de l’interprétation, faisant de cet événement musical un moment unique et inoubliable. Avec des talents tels qu’Ismael Campanero et Daniel Oyarzábal, nul doute que le violone en sol gagnera en notoriété et en reconnaissance auprès du grand public.

source : El Día de Córdoba – Un violón divertido, que no es poco« 

A lire aussi

Qui sommes-nous ?

Bienvenue à « Escapade à Cordoue », votre portail pour découvrir la magnifique ville de Cordoue, en Espagne. Plongez dans une riche histoire, explorez des festivals animés, dégustez une cuisine exquise et profitez de notre expertise pour planifier votre voyage. Découvrez la Mosquée-Cathédrale, les patios fleuris, les délices culinaires et bien plus encore. Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable dans cette ville chargée de charme et d’histoire andalouse.