samedi 25 mai 2024
Accueil » Rencontrez l’humanité à travers l’objectif d’exception de Manuel Viola : Découvrez les 28 chefs-d’œuvre exposés par Afoco

Rencontrez l’humanité à travers l’objectif d’exception de Manuel Viola : Découvrez les 28 chefs-d’œuvre exposés par Afoco

par María Fernanda González

La Asociation Fotográfica Cordobesa (Afoco), vient de débuter sa nouvelle saison d’expositions photographiques cette semaine avec « Dhobi Ghat », de Manuel Viola, médecin qui applique le même serment d’Hippocrate à sa photographie, qu’il met au service de l’humanité. C’est pourquoi il est constamment intéressé par les personnes les plus démunies de la terre, ce qui lui a valu une reconnaissance dans le monde de la photographie en tant que « photographe humaniste ». Afoco souligne que Manuel Viola s’exprime à travers ce médium dans le domaine du documentalisme anthropologique, avec une approche esthétique. À travers « Dhobi Ghat », la plus grande buanderie d’Asie située à Bombay, il nous invite à découvrir la vie de ces personnes peu fortunées à travers des portraits qui révèlent les couches les plus intimes de l’être humain et les difficultés qu’elles rencontrent chaque jour pour survivre avec un salaire dérisoire de 130 roupies, soit environ 2,3 euros.

À travers 28 photographies en couleur et grand format, Viola dépeint la vie des « Dhobi », la caste des lavandiers, considérée comme l’une des plus basses dans la hiérarchie hindoue, une tradition héritée de génération en génération. Ils travaillent de l’aube jusqu’au crépuscule en effectuant de nombreux lavages sans interruption. L’association Afoco valorise ces images qui nous racontent une histoire depuis l’intérieur, un récit que seuls quelques-uns savent maîtriser.

Un peu plus sur Manuel Viola : Originaire de Séville mais adopté par la ville de Malaga, Manuel Viola commence à s’amuser avec une caméra dès l’âge de 12 ans. Avec une formation autodidacte commencée en 1967 sous la tutelle de Manuel Velázquez et de Fernando Trigo à Séville, il a exposé son travail dans des expositions individuelles et collectives à Madrid, Séville, Malaga, Guipúzcoa, Zamora, Bilbao, Andorre, Antequera, Jerez, Almeria, Cuenca, Ceuta, Alcalá de Henares, Alicante et enfin Cordoue lors de la 17e édition de la Biennale de la Photographie. Ses œuvres se trouvent également dans des collections publiques et privées telles que la Real Academia de San Fernando à Madrid, le Musée de la Photographie Nationale à Huete, ainsi que la mairie de Rincón de la Victoria à Malaga et l’hôpital de Barcelone.

Parmi ses prix et distinctions, on compte celui d’Artiste de la Confédération Espagnole de Photographie, Artiste de la FAF, Artiste FIAP, Excellence FAF, Excellence CEF, Maître CEF, Maître FAF en 2022 et l’Efiap. Il détient également des médailles d’or, d’argent et de bronze dans différents salons internationaux. Enfin, avec sa série de dix photographies intitulée « Liberté en cage, une voie sans issue », où Viola dresse un portrait visuel du réseau ferroviaire en Inde, le deuxième plus grand du monde, il a remporté le Prix National de la Photographie de la CEF en 2019.

L’exposition « Dhobi Ghat » de Manuel Viola sera présentée jusqu’au 21 décembre à la Galerie Ignacio Barceló, 7 rue Alcalde de la Cruz Ceballos. Elle est organisée par Afoco, en collaboration avec la délégation à la Culture de la ville de Cordoue, et sera ouverte au public les lundis et jeudis de 20h à 22h.
source : Diario Córdoba

A lire aussi

Qui sommes-nous ?

Bienvenue à « Escapade à Cordoue », votre portail pour découvrir la magnifique ville de Cordoue, en Espagne. Plongez dans une riche histoire, explorez des festivals animés, dégustez une cuisine exquise et profitez de notre expertise pour planifier votre voyage. Découvrez la Mosquée-Cathédrale, les patios fleuris, les délices culinaires et bien plus encore. Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable dans cette ville chargée de charme et d’histoire andalouse.