jeudi 18 juillet 2024
Accueil » Rapport du deuxième jour des Fêtes de la Croix de Cordoue : 62 plaintes pour épanchement urinaire publique et 54 pour consommation d’alcool sur la voie publique

Rapport du deuxième jour des Fêtes de la Croix de Cordoue : 62 plaintes pour épanchement urinaire publique et 54 pour consommation d’alcool sur la voie publique

par María Fernanda González

Le deuxième jour des Croix de Mai à Cordoue se termine par 122 dénonciations déposées par la police locale pour non-respect des lois et des règlements municipaux. La plupart d’entre elles ont été faites pour avoir uriné sur la voie publique. Dans ce sens, les agents ont ouvert 62 rapports. Suivent les dénonciations pour avoir fait du « botellón », au nombre total de 54 (34 dans l’après-midi et 20 dans la nuit). Dans le bilan de la police locale, on note une dénonciation à l’une des croix pour non-respect des horaires de fin de musique dans l’après-midi, car même si les bars restent ouverts, la musique doit être coupée entre 17h et 20h pour faciliter le repos des habitants. Deux dénonciations ont également été enregistrées pour deux croix qui n’avaient pas de feuilles de réclamation à disposition des clients. À cela s’ajoute une dénonciation pour manque de respect envers les agents et deux autres pour non-respect de la loi sur la sécurité publique. En ce qui concerne la circulation, à partir de minuit, la police locale a bloqué l’accès en voiture à la rue Santa Isabel (détour Isabel Losa en direction de Puerta del Rincón) comme mesure de prévention face à une éventuelle surpopulation de la croix de Santa Marina. D’autre part, les agents ont ouvert trois procédures pénales pour des délits contre la sécurité routière, notamment pour conduite en état d’ivresse et perte de validité du permis de conduire. Il faut également ajouter deux autres procédures administratives pour conduite négligente et test positif à la drogue.

Les Croix de Mai, tradition séculaire de Cordoue

Depuis plusieurs siècles, les Croix de Mai sont célébrées dans la ville espagnole de Cordoue. Cette tradition séculaire consiste à décorer des croix avec des fleurs, des tissus colorés et des lumières et de les installer dans les rues et les places de la ville. Ces festivités sont très populaires auprès des habitants de la région, mais également auprès des touristes qui viennent y assister chaque année.

Le deuxième jour des Croix de Mai terni par de nombreuses dénonciations

Malheureusement, cette année, le deuxième jour des Croix de Mai à Cordoue a été entaché par de nombreuses dénonciations faites par la police locale. Au total, 122 personnes ont été dénoncées pour non-respect des lois et des règlements municipaux. La majorité de ces dénonciations ont été faites pour avoir uriné sur la voie publique, un comportement répréhensible et irrespectueux tant envers la communauté que l’environnement.

Les sanctions les plus fréquentes : uriner en public et faire du « botellón »

Les dénonciations pour uriner en public ont représenté la moitié des infractions constatées par la police locale de Cordoue. Ensuite, viennent les dénonciations pour avoir fait du « botellón », c’est-à-dire boire de l’alcool sur la voie publique, une pratique qui dérange les riverains et peut entraîner des comportements dangereux.

Le manque de respect envers les forces de l’ordre également dénoncé

En plus de ces dénonciations pour non-respect des lois et règlements, deux personnes ont été dénoncées pour manque de respect envers les agents de la police locale. Ce manque de civisme est regrettable et rappelle l’importance du respect envers les autorités et envers les lois.

Des procédures pénales pour des délits routiers

Outre ces dénonciations pour des comportements répréhensibles, la police locale de Cordoue a également ouvert trois procédures pénales pour des délits routiers. Il s’agit notamment de conduite en état d’ivresse et de conduite sans permis de conduire valide. Ces comportements mettent en danger la vie des conducteurs et des autres usagers de la route et ne sont pas tolérés par les autorités.

Des mesures de prévention mises en place

Afin de garantir la sécurité et la tranquillité des habitants de Cordoue pendant les Croix de Mai, la police locale a décidé de prendre des mesures préventives. Ainsi, à partir de minuit, l’accès en voiture à la rue Santa Isabel a été bloqué afin d’éviter une surpopulation dans la zone de la croix de Santa Marina. Ces mesures sont importantes pour garantir le bon déroulement de cette fête traditionnelle.

En conclusion, le respect des règles est essentiel pour des Croix de Mai réussies

Malgré ces nombreuses dénonciations, les Croix de Mai à Cordoue restent une tradition magnifique et très appréciée de tous. Cependant, il est important de rappeler que pour que cette fête se déroule dans les meilleures conditions, il est essentiel de respecter les lois et les règlements mis en place par les autorités locales. Nous espérons que tous pourront profiter de ces festivités en toute sécurité et sans perturber la vie quotidienne des habitants de Cordoue.

source : El Día de Córdoba – El Patio – Balance del segundo día de Cruces de Córdoba: 62 denuncias por orinar en la calle y 54 por botellón

A lire aussi

Qui sommes-nous ?

Bienvenue à « Escapade à Cordoue », votre portail pour découvrir la magnifique ville de Cordoue, en Espagne. Plongez dans une riche histoire, explorez des festivals animés, dégustez une cuisine exquise et profitez de notre expertise pour planifier votre voyage. Découvrez la Mosquée-Cathédrale, les patios fleuris, les délices culinaires et bien plus encore. Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable dans cette ville chargée de charme et d’histoire andalouse.