mardi 21 mai 2024
Accueil » Moción du PSOE pour débloquer le bon des jeunes à 3 000 résidents de Granada: quel impact pour la ville?

Moción du PSOE pour débloquer le bon des jeunes à 3 000 résidents de Granada: quel impact pour la ville?

par María Fernanda González

Le groupement local du Parti socialiste au conseil municipal a soumis une motion au plénum de la municipalité de Grenade pour que l’ensemble du conseil soutienne l’instauration du gouvernement de la Junta de Andalousie pour débloquer et accélérer les formalités de mise en place des aides à la location du gouvernement espagnol, demandées par 3 000 jeunes à Grenade. Le conseiller du Parti socialiste, Juanjo Ibáñez, a rappelé que « les procédures sont paralysées ou retardées, ce qui a empêché 17 000 jeunes andalous de bénéficier des 70 millions d’euros alloués à l’Andalousie sur les 200 millions mis à disposition par le gouvernement espagnol pour les communautés autonomes et qui cherchent à soulager l’augmentation du loyer avec une aide de 250 euros par mois pour les jeunes andalous « .
La motion du plénum vise également à ce que « Moreno Bonilla mette en lumière la transparence sur un sujet bloqué et non réalisé pour des raisons inconnues et incompréhensibles ». De plus, le socialiste, qui a souligné que le délai de la convocation expire en décembre 2023, a précisé que la motion vise également à ce que le gouvernement andalou poursuive le programme et ces aides « à un moment où le prix des loyers ne cesse de monter encore plus, empêchant les jeunes andalous de devenir indépendants et d’accéder à un logement ». Ibáñez a également rappelé que ce n’est pas la première fois que sa formation doit soumettre une initiative au plenum concernant cette question, « car, lors du mandat précédent, l’actuelle maire de Grenade, à l’époque membre du Conseil de Développement, n’a pas été capable de mettre en œuvre ce plan qui impliquait une pluie de millions d’euros en aides à la location pour les plus jeunes ». Dans ce sens, le conseiller du PSOE s’est montré préoccupé par la possibilité que le gouvernement de Moreno Bonilla renvoie ces 70 millions sans les exécuter, « quelque chose que le PP a l’habitude de faire, comme nous l’avons déjà vu à plusieurs reprises à la mairie de Grenade « . Pour Ibáñez, « l’attitude de la droite dans cette affaire montre clairement que pour le PP de Grenade, la jeunesse de notre ville ne mérite ni logement, ni emploi, ni les opportunités offertes par le gouvernement espagnol à travers ces aides et programmes spéciaux ». Ibáñez a souligné que le gouvernement de la Junta et le PP « n’ont aucune excuse pour ne pas avoir encore mis en œuvre le programme, démontrant une incapacité en matière de gestion qui nous a placés parmi les rares communautés autonomes à ne pas avoir accordé ces aides, avec des retards inexplicables et une opacité préoccupante et insultante ». Pour conclure, le socialiste a évoqué le grave problème d’accès au logement pour les jeunes andalous et a souligné que « même si la réforme du marché du travail du PSOE au gouvernement central a considérablement amélioré les taux d’accès à l’emploi, d’autres types d’aides sont nécessaires pour aider l’émancipation, et l’aide à la location en fait partie. Malheureusement, à l’heure actuelle, elle est bloquée pour les Andalous. » «J’espère qu’avec cette initiative, le PP changera d’attitude et soutiendra les jeunes de Grenade qui veulent bénéficier de ces aides, en les débloquant et en leur permettant de bénéficier de 250 euros par mois», a-t-il souligné.
source : El Día de Córdoba

A lire aussi

Qui sommes-nous ?

Bienvenue à « Escapade à Cordoue », votre portail pour découvrir la magnifique ville de Cordoue, en Espagne. Plongez dans une riche histoire, explorez des festivals animés, dégustez une cuisine exquise et profitez de notre expertise pour planifier votre voyage. Découvrez la Mosquée-Cathédrale, les patios fleuris, les délices culinaires et bien plus encore. Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable dans cette ville chargée de charme et d’histoire andalouse.