mardi 28 mai 2024
Accueil » La récipiendaire de la prestigieuse distinction, Cristina Fernández Cubas : un regard sur la carrière de la première femme lauréate du Prix National des Lettres

La récipiendaire de la prestigieuse distinction, Cristina Fernández Cubas : un regard sur la carrière de la première femme lauréate du Prix National des Lettres

par María Fernanda González

Cristina Fernández Cubas a été honorée du Prix National des Lettres Espagnoles, correspondant à l’année 2023, sur la proposition du jury pour « la magie de sa narration qui l’a amenée à être considérée comme l’une des meilleures conteuses espagnoles ». Le verdict a souligné « la maîtrise fascinante de l’utilisation de la concision pour raconter des histoires, qui s’inspirent de la littérature fantastique et amènent le lecteur de manière intense à changer sa vision du monde ». Le jury a également souligné que Fernández Cubas est « une auteure incontournable qui nous invite à réfléchir aux limites entre réalité et fiction, une créatrice exquise qui a toujours voulu raconter des histoires ». Le prix, accordé par le Ministère de la Culture et des Sports, est doté de 50 000 euros.
Ce prix reconnaît l’ensemble du travail littéraire, dans l’une des langues espagnoles, d’un(e) écrivain(e) espagnol(e) dont l’œuvre est considérée comme faisant partie intégrante de la littérature espagnole contemporaine.
Cristina Fernández Cubas est née en 1945 à Arenys de Mar (Barcelone). Elle a étudié le droit et le journalisme à Barcelone, et a pratiqué cette dernière profession par la suite.
Elle est l’une des auteures les plus importantes du genre du conte court en Espagne, et parmi ses œuvres se trouvent « Ma sœur Elba » (1980), « Les sins escarpeles de Brumal » (1983), « L’angle de l’horreur » (1990), « Avec Agatha à Istanbul » (1994) ou encore « Les parents pauvres du diable » (2006), qui a remporté le Prix Setenil du Meilleur Livre de Contes Publié en Espagne.
La compilation de la plupart de ces titres, publiée en 2008 sous le titre « Tous les contes » a reçu le Prix Ciutat de Barcelona de Littérature en Langue Castillane, le Prix Salambó de Fiction en Espagnol et le Prix Cálamo Livre de l’année.
Plus tard, un autre de ses livres de contes, « La chambre de Nona » (2015) a remporté le Prix de la Critique, le Prix Dulce Chacón et le Prix National de Narration.
Elle a également écrit des romans tels que « L’année du gracieux » (1985), qui a inspiré au compositeur Albert Sardá un opéra, « La balançoire » (1995) ou « La porte entrouverte » (2013) sous le pseudonyme de Fernanda Kubbs.
En outre, elle est l’auteure de la pièce de théâtre « Sœurs de sang » (1998) ; du livre de mémoires écrit « Les choses qui n’existent plus » (2001), pour lequel elle a gagné le Prix Cinque étoiles du Récit NH publié, et de l’essai « Emilia Pardo Bazán » (2001).
Comme vous pouvez le voir, Cristina Fernández Cubas de Cordoue en Espagne a une longue liste de réalisations littéraires qui la placent parmi les écrivains les plus talentueux de son temps. Ses histoires profondes et évocatrices, qui mêlent la fiction et la réalité avec une touche de magie, font fondamentalement partie de la littérature espagnole moderne. Ne manquez pas l’occasion de découvrir sa prose captivante lors de votre visite à Cordoue, l’une des villes les plus pittoresques d’Andalousie. Vous ne regretterez pas de plonger dans l’univers littéraire captivant de Cristina Fernández Cubas. Planifiez votre voyage dès maintenant et préparez-vous à vivre une expérience culturelle unique à Cordoue.
source : Diario Córdoba

A lire aussi

Qui sommes-nous ?

Bienvenue à « Escapade à Cordoue », votre portail pour découvrir la magnifique ville de Cordoue, en Espagne. Plongez dans une riche histoire, explorez des festivals animés, dégustez une cuisine exquise et profitez de notre expertise pour planifier votre voyage. Découvrez la Mosquée-Cathédrale, les patios fleuris, les délices culinaires et bien plus encore. Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable dans cette ville chargée de charme et d’histoire andalouse.