dimanche 30 juin 2024
Accueil » La lutte des personnages face à la vie: comprendre la complexité de cette histoire captivante

La lutte des personnages face à la vie: comprendre la complexité de cette histoire captivante

par María Fernanda González

« En Espagne, des gens se tuent sans importance de conserver une commission élevée, en comparaison avec les meurtres entre membres de la même famille. Cela vaut vraiment un voyage en enfer », exprime un des personnages du livre Si Yo te contaro. Dans cette histoire, l’écrivain José Luis Gil Soto (Badajoz, 1972) a remporté le 55ème Prix de roman Ateneo de Séville. Cette fiction remet en scène un épisode méconnu de la Guerre Civile : la République espagnole « achetait des armes aux Nazis pour les envoyer aux combattants », explique l’auteur. Si Yo te contaro dépeint également les opportunistes et les escrocs qui ont tiré profit de la situation : le roman commence avec une citation de Pablo de Azcárate, ambassadeur de l’Espagne aux Nations Unies qui a participé à l’achat d’armes pour la République. « Combien de fois avons-nous dû endurer l’anxiété de ne pas savoir si une offre était sérieuse et méritait d’être considérée, ou si c’était simplement une autre tentative malveillante de nous tromper! » a déclaré le diplomate. Gil Soto a choisi de ne pas faire de ces personnages sans scrupules les protagonistes, qui ont essayé de s’enrichir de la douleur des autres. Il opte pour un couple espagnol, Armando et Luz, qui vivent chacun une aventure séparément – « ils ne savent rien l’un de l’autre, c’est le lecteur qui détient toute l’information »– dans des villes comme Paris, Toulouse, Anvers, Liège ou Berlin. Pour l’éditeur Miguel Ángel Matellanes, de la maison d’édition Algaida, Armando, qui est secrétaire de l’ambassade espagnole à Paris, rappelle le personnage malchanceux d’un film d’Hitchcock, « un homme plutôt terne impliqué dans une intrigue qui le dépasse ». Lors d’une présentation à l’Ateneo de Séville, à laquelle ont assisté Francisco Cañadas, de la fondation Unicaja, et Francisco Mendoza, d’Ámbito Cultural de El Corte Inglés, et plus tard à la Foire du Livre, Gil Soto a présenté son œuvre aux côtés de Dimas Prychyslyy, gagnant du 28ème Prix jeune Ateneo pour son livre Cuchara Cuchillo Tenedor. L’auteur, né en Ukraine mais résident en Espagne depuis l’enfance, parle du poids de l’identité et de la possibilité de le démystifier à travers un personnage, comme lui, originaire d’un pays d’Europe de l’Est. Il semble que Prychyslyy verse une partie de sa lassitude dès les premières lignes : « Lorsqu’on me pose la question : Et toi, d’où viens-tu ? je réponds toujours : Et qu’est-ce que cela vous fait, bordel ? » Il ajoute, en réfléchissant : « Je ne sais pas pourquoi, mais on nous colle une étiquette en fonction de notre lieu de naissance. Nous avons réussi à surmonter des problèmes liés au genre ou à la classe sociale, pourtant notre origine, notre nationalité, continuent de nous définir. » Prychyslyy rend hommage à d’autres auteurs comme le de plus en plus célébré Álvaro Retana ou Eduardo Mendicutti, dans leur « néocostumbrisme » et « leur utilisation un peu confuse de la première personne », ainsi que dans l’ironie délicieuse avec laquelle son narrateur se défend face au monde. « Pepito Zamora affirmait qu’il était nécessaire d’être sérieux pour être frivole, et je suis d’accord avec lui. J’aborde des sujets très sérieux, mais je les agrémente d’humour ». Son anti-héros adhère à une citation de Lola Flores, qui disait que chaque fois qu’elle mentait elle rendait sa mensonge vrai. « Tout ici est faux », précise Prychyslyy même s’il partage son origine avec son protagoniste. Il affirme : « même lorsqu’une personne écrit son autobiographie, elle ment ».
source : El Día de Córdoba

A lire aussi

Qui sommes-nous ?

Bienvenue à « Escapade à Cordoue », votre portail pour découvrir la magnifique ville de Cordoue, en Espagne. Plongez dans une riche histoire, explorez des festivals animés, dégustez une cuisine exquise et profitez de notre expertise pour planifier votre voyage. Découvrez la Mosquée-Cathédrale, les patios fleuris, les délices culinaires et bien plus encore. Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable dans cette ville chargée de charme et d’histoire andalouse.