mardi 28 mai 2024
Accueil » Exploration pittoresque au-delà de la rivière et à travers les arbres

Exploration pittoresque au-delà de la rivière et à travers les arbres

par María Fernanda González

Après s’être inspirée de Lorca pour La novia (2015), Paula Ortiz se lance désormais dans le cinéma international en adaptant une oeuvre littéraire d’Ernest Hemingway, avec un casting dirigé par Liev Schreiber -et bien soutenu par Matilda De Angelis, ainsi que d’autres visages éphémères tels que ceux de Laura Morante, Danny Huston et Josh Hutcherson…-mais si quelques choses vaut d’être souligné, c’est bien la magnifique photographie en noir et blanc signée Javier Aguirresarobe, à l’atmosphère enveloppante et immersive comme dans un rêve, dépeignant une Venise désertée (profitant du tournage dans les rues vides pendant la pandémie), où les scènes nocturnes prédominent, dans un format presque carré (4:3), interrompu seulement par des flashbacks en couleurs peu nécessaires.
Le scénario, écrit par Peter Flannery (spécialiste des séries télévisées), se maintient grâce à des dialogues bien construits, où le protagoniste – un héros militaire de la Seconde Guerre mondiale, physiquement et mentalement marqué – passe ses jours après le conflit en Italie, ignorant les recommandations médicales, se complaisant dans le laissersaller et la destruction personnelle, et avec l’unique intention de chasser des canards sauvages dans des lagunes proches de la plus belle ville du monde. Mais une jeune comtesse, avec un fiancé qui pourrait restaurer la fortune de sa famille ruinée, va croiser le chemin de ce colonel américain désillusionné, en l’invitant à se promener, dialoguer, boire, danser… essayant de le sauver de cette apathie et cette dépression qui le ronge. Par moments, j’ai été rappelé à Lost in translation (2003), de Sofia Coppola, sans doute à cause du courtage entre deux personnes d’un âge très différent, errant dans un lieu loin de leur lieu d’origine. Peut-être un délire ou quelque chose de plus terre-à-terre: la ressemblance étonnante de l’acteur interprétant l’alter ego d’Hemingway avec un présentateur de potins et acteur de théâtre. Un drame donc, grandement recommandé. Décadent et d’après-guerre, cela nous invite à réfléchir dans des moments tumultueux tels que ceux que nous vivons.
source : Diario Córdoba

A lire aussi

Qui sommes-nous ?

Bienvenue à « Escapade à Cordoue », votre portail pour découvrir la magnifique ville de Cordoue, en Espagne. Plongez dans une riche histoire, explorez des festivals animés, dégustez une cuisine exquise et profitez de notre expertise pour planifier votre voyage. Découvrez la Mosquée-Cathédrale, les patios fleuris, les délices culinaires et bien plus encore. Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable dans cette ville chargée de charme et d’histoire andalouse.