mardi 28 mai 2024
Accueil » Dompter l’ennui : Comment vaincre la monotonie et redonner vie à votre quotidien avec ces astuces pratiques

Dompter l’ennui : Comment vaincre la monotonie et redonner vie à votre quotidien avec ces astuces pratiques

par María Fernanda González

La fiche** ‘Hedda Gabler’ Àlex Rigola/Heartbreak Hotel.
Adaptation libre du texte de Henrik Ibsen. Dramaturgie et mise en scène : Àlex Rigola. Interprètes : Nausicaa Bonnín, Miranda Gas, Pol López, Marc Rodríguez, Joan Solé. Boîte scénique : Max Glaenzel. Construction de la scénographie : Pascualin Estructures Stage Technology SL et Sumescal SL. Production exécutive : Irene Vicente Salas. Lieu : Théâtre Central. Salle B. Date : Vendredi, 20 octobre de 2023. Affluence : Complet.

C’est désormais officiel, Àlex Rigola a créé un nouveau genre dramatique : la version libre. La formule est simple, un texte intouchable que personne n’ose remettre en question. Les précédents : Vania (Tchekhov), Un ennemi du peuple (Ibsen), La mouette (Tchekhov). Une dramaturgie libre qui cherche l’essence du texte, en écartant tout superflu et en mettant en avant l’interprétation remarquable des acteurs. Dans Hedda Gabler, Rigola utilise à nouveau la boîte en bois conçue par Max Glaenzel pour une audience de 80 personnes, qui ont la chance de respirer avec les acteurs, créant ainsi une expérience unique de communion entre public et interprètes.

Il n’y a pas de scène, juste une boîte en bois immaculée, sans éclairage, laissant ainsi toute la nudité des acteurs et la tension d’être dans un espace intime. Le problème réside dans la version, dans la dramaturgie hyper intellectuelle de Rigola, qui exige une connaissance préalable de l’oeuvre pour suivre l’histoire reflétée par le titre de la pièce. Sinon, nous assistons à autre chose. Les personnages conservent leur nom véritable d’acteur et la synthèse qu’il nous montre change leur personnalité, offrant un travail subtil qui laisse seulement entrevoir l’original. L’ennui que ressent Hedda Gabler disparaît, la trame de la méchanceté est omise, la dépendance bourgeoise n’est même pas envisagée. Nausicaa Bonnín, Miranda Gas, Pol López, Marc Rodríguez, Joan Solé sont brillants, dénués de tout artifice, ils récitent leur texte de manière cinématographique, ne bougent presque pas, se réfugient dans les planches pour dire leurs dialogues et il est évident qu’ils apprécient l’expérience dans cette boîte-sauna qui rassemble la communauté face à eux. En s’éloignant de l’ennui de l’original, le minimalisme fait ressentir cette pièce comme une expérience où l’on peut admirer les commanditaires, mais qui se révèle mortellement ennuyeuse et ambiguë.
source : El Día de Córdoba

A lire aussi

Qui sommes-nous ?

Bienvenue à « Escapade à Cordoue », votre portail pour découvrir la magnifique ville de Cordoue, en Espagne. Plongez dans une riche histoire, explorez des festivals animés, dégustez une cuisine exquise et profitez de notre expertise pour planifier votre voyage. Découvrez la Mosquée-Cathédrale, les patios fleuris, les délices culinaires et bien plus encore. Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable dans cette ville chargée de charme et d’histoire andalouse.