mardi 28 mai 2024
Accueil » Angelillo : portrait d’un caballero républicain

Angelillo : portrait d’un caballero républicain

par María Fernanda González

Angelillo : l’hommage à un grand cantador

Angelillo était un célèbre cantador espagnol, connu pour sa voix particulière et son élégance sur scène. Né à Madrid en 1901, il a marqué l’histoire du flamenco avec son style unique et ses interprétations envoûtantes. Mais sa carrière ne se résume pas seulement à sa musique, il a également été un fervent défenseur de la République espagnole et un grand artiste engagé. Découvrez l’histoire de cet icône du flamenco dans cet article.

Un fervent défenseur de la République

En 1931, le régime politique espagnol change pour devenir une République. Angelillo, en tant qu’artiste engagé, soutient activement cette nouvelle idéologie de gauche en participant à des enregistrements et spectacles en faveur de la République. Son fervent engagement lui vaut une grande popularité auprès du public, mais celle-ci décline lors de la guerre civile espagnole. Angelillo décide alors de fuir l’Espagne avec le tocaor Sabicas pour se réfugier en Argentine, où il restera jusqu’au milieu des années 50.

Une carrière couronnée de succès

Durant sa carrière, Angelillo a participé à de grands spectacles et a côtoyé les plus grands noms du flamenco. En 1928, il participe au spectacle "La copla andaluza", aux côtés de Centeno, Manuel Torre, la Niña de los Peines et d’autres grands noms du cante jondo. En 1929, il est également présent lors de l’événement flamenco qui a lieu au Teatro de la Zarzuela de Madrid, où il fera sensation avec sa voix et son talent.

De l’Espagne à l’Argentine : la reconnaissance outre-Atlantique

Durant son exil en Argentine, Angelillo a été accueilli à bras ouverts par le public et la communauté artistique du pays. En 1935, il est même honoré par un banquet en son honneur en reconnaissance de son succès dans le monde du théâtre et du cinéma. Il a également enregistré de nombreux succès en Argentine et a su conquérir le cœur d’un nouveau public.

Une discographie riche et variée

Angelillo a enregistré une grande variété de cantes, allant des cartageneras aux tarantas en passant par les fandangos et les guajiras. Il a également enregistré plusieurs fandangos en hommage à sa ville d’adoption, Huelva. Sa discographie est riche et témoigne de son talent et de son amour pour le flamenco. Malgré son départ en Argentine, il reste un grand nom du flamenco en Espagne et sa musique continue à être écoutée et appréciée par de nombreux fans.

Un artiste populaire et engagé

Au-delà de sa carrière musicale, Angelillo était également une personne engagée et respectée pour ses idéaux. Son soutien à la République a marqué son parcours et son amour pour le flamenco, la culture andalouse et sa ville natale, Madrid, ont fait de lui un artiste et un homme apprécié de tous. Malheureusement, il est décédé en 1964 à Buenos Aires, à l’âge de 63 ans, laissant derrière lui un héritage musical et une légende qui ont marqué l’histoire du flamenco.

En hommage à Angelillo, nous vous invitons à découvrir ou redécouvrir sa musique, ses enregistrements et ses performances inoubliables. Un grand artiste, un grand homme, un grand cantador qui restera à jamais gravé dans les mémoires.

A lire aussi

Qui sommes-nous ?

Bienvenue à « Escapade à Cordoue », votre portail pour découvrir la magnifique ville de Cordoue, en Espagne. Plongez dans une riche histoire, explorez des festivals animés, dégustez une cuisine exquise et profitez de notre expertise pour planifier votre voyage. Découvrez la Mosquée-Cathédrale, les patios fleuris, les délices culinaires et bien plus encore. Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable dans cette ville chargée de charme et d’histoire andalouse.