mardi 28 mai 2024
Accueil » L’ancien baptistère romain de la Diputación de Córdoue, récemment découvert.

L’ancien baptistère romain de la Diputación de Córdoue, récemment découvert.

par María Fernanda González

Restauration du baptistère romain du Palais de la Merced

La Diputación de Córdoba a présenté mardi les résultats des travaux de restauration du baptistère de l’époque romaine qui se trouve dans le sous-sol du Palais de la Merced. Il s’agit d’une structure hydraulique qui était jusqu’à présent encapsulée dans une structure en acier et en verre, ce qui rendait sa contemplation difficile, mais aussi sa ventilation. La restauration a donc permis de supprimer cette couverture et d’installer une rampe pour l’observation, ainsi qu’un système de contrôle de la température et de l’humidité.

Les vestiges ont été découverts en 1969, lors de travaux d’agrandissement de la Diputación. Au départ, on pensait qu’il s’agissait d’un bac baptismal ou d’un baptistère chrétien. Cependant, les dernières analyses suggèrent que la structure était à l’origine exclusivement thermale, et qu’elle a ensuite été utilisée comme baptistère. La siège de la Diputación abrite également d’autres vestiges de l’époque romaine : deux mosaïques exposés dans un des escaliers du bâtiment, ainsi que le mausolée situé dans le deuxième sous-sol.

Histoire du Palais de la Merced

Marta Siles, déléguée à la Présidence, au Gouvernement Intérieur et au Logement de la Diputación, a déclaré que "l’histoire du Palais de la Merced reflète l’histoire de la société de Cordoue, de son économie et de ses références artistiques de chaque moment historique", et que, comme l’ensemble de la province, le Palais de la Merced "a été construit par des cultures superposées". Elle a également souligné que l’intervention s’est faite "conformément à un projet rédigé par le service du patrimoine de la Diputación", et a été réalisée "par l’administration avec les moyens professionnels de ce service".

Découverte du baptistère romain

Siles a commenté que la découverte a eu lieu lors de l’excavation du sous-sol situé sous la cour blanche, à l’occasion de l’adaptation de l’ancien couvent de Notre-Dame de la Merci en siège de la Diputación. "Cette découverte a obligé à modifier tout le projet de réforme et d’extension du palais", a-t-elle ajouté, "et les vestiges ont été encapsulés dans une structure en acier inoxydable et en verre qui rendait leur contemplation difficile, mais aussi leur ventilation".

De plus, elle a expliqué que l’intervention réalisée l’année dernière avec la réforme de la salle de presse "a permis de retrouver le parcours entre le hall de la salle de conférences et le patio andalou", et que "de cette manière, un accès direct à ces vestiges est également obtenu depuis l’entrée nord du palais et facilite sa visite". Le couloir du sous-sol situé en face des vestiges a également été élargi pour améliorer leur intégration dans le bâtiment. Siles a assuré que, désormais, le baptistère "pourra devenir un point de départ pour les visites guidées organisées dans cette maison".

Restauration pour le plaisir des visiteurs

Grâce aux travaux de restauration, les visiteurs pourront désormais admirer en toute liberté la beauté du baptistère romain du Palais de la Merced. La structure hydraulique, autrefois dissimulée sous une couverture en acier et en verre, est aujourd’hui accessible à tous. De plus, un système de contrôle de la température et de l’humidité garantit sa préservation pour les générations à venir.

Le baptistère romain est un témoin précieux de l’histoire de Cordoue et constitue un incontournable pour tous les visiteurs de la Diputación. N’hésitez pas à découvrir cette merveille architecturale en suivant les visites guidées organisées par la maison.

Inscrivez-vous à notre resumé quotidien

Chaque matin, recevez un résumé de notre page d’accueil, avec les nouvelles les plus importantes et les dernières informations. Telegram est devenu ces derniers mois un canal de diffusion clé dans le monde entier. Cordópolis a été le premier média de Cordoue à avoir une enceinte personnalisée (et non un bot) sur Telegram. Rejoignez-nous sur t.me/cordopolis pour ne rien manquer de l’actualité de Cordoue.

source : Cordópolis – El baptisterio romano de la Diputación de Córdoba, redescubierto

A lire aussi

Qui sommes-nous ?

Bienvenue à « Escapade à Cordoue », votre portail pour découvrir la magnifique ville de Cordoue, en Espagne. Plongez dans une riche histoire, explorez des festivals animés, dégustez une cuisine exquise et profitez de notre expertise pour planifier votre voyage. Découvrez la Mosquée-Cathédrale, les patios fleuris, les délices culinaires et bien plus encore. Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable dans cette ville chargée de charme et d’histoire andalouse.