jeudi 18 juillet 2024
Accueil » Le toast de Manuel Díaz El Cordobés lors de son discours du Mayo Festivo : Ici, quand nous nous disputons, nous jetons des fleurs

Le toast de Manuel Díaz El Cordobés lors de son discours du Mayo Festivo : Ici, quand nous nous disputons, nous jetons des fleurs

par María Fernanda González

Manuel Díaz El Cordobés : un hijo adoptivo de Córdoba

Córdoba, cette ville chargée d’histoire et de traditions, où les califes musulmans ont régné et où la culture espagnole a prospéré, est également connue pour ses arènes et sa passion pour la tauromachie. Et parmi les grands noms de la tauromachie espagnole, il y a Manuel Díaz El Cordobés, qui a été accueilli comme un fils par cette ville. Dans son dernier discours intime au théâtre Góngora, il a exprimé sa reconnaissance et ses sentiments envers la ville qui l’a vu grandir en tant que torero.

"Nunca lidié un toro tan difícil"

Dès les premiers instants de son discours, Manuel Díaz a exprimé son appréhension et sa gratitude envers Córdoba. Il a avoué qu’il n’avait jamais affronté un taureau aussi difficile que celui-ci, symbolisant ainsi les défis qu’il a dû surmonter dans sa carrière de torero. Mais il n’a pas pu s’empêcher de sourire en se rappelant les moments où il était encore un adolescent plein de peurs et d’incertitudes.

Les cordobeses, sa plus grande inspiration

En tant que fils de Córdoba, il a été influencé par sa ville natale et ses habitants. Tout en étant torero, il a partagé avec le public ses sentiments les plus intimes envers sa ville. Il a avoué que les cordobeses étaient sa plus grande inspiration et que c’était grâce à eux qu’il avait pu devenir celui qu’il est aujourd’hui.

Une fierté pour sa ville

Córdoba est connue pour ses fêtes et ses traditions, notamment la Feria de Mayo. Manuel Díaz a saisi cette occasion pour célébrer ces fêtes avec passion et émotion. Il a souligné l’importance de ces événements pour la ville, ajoutant que Córdoba est fière de partager ses traditions avec le monde entier. Et parmi ces fêtes, il a mis en évidence les Cruces de Mayo et les Patios, des événements uniques à Córdoba qui montrent l’hospitalité et la convivialité de ses habitants.

L’art de la tauromachie

Au-delà de son métier de torero, Manuel Díaz a également parlé de l’importance de la tauromachie en tant qu’art. Il a expliqué que cette pratique était un moyen pour les toreros de s’exprimer et de montrer leur monde intérieur aux spectateurs. Il a également rendu hommage à un autre torero célèbre, son père Manuel Benítez, qui a également porté le nom de "El Cordobés". Selon lui, son père a non seulement porté le nom de Córdoba à l’échelle internationale, mais il a également été un modèle pour lui dans sa propre carrière.

Un retour aux racines

Après avoir quitté Córdoba pour poursuivre sa carrière de torero, Manuel Díaz a finalement pu revenir dans sa ville natale et retrouver ses racines. Il a parlé de ses succès et de ses luttes en tant que torero, mais surtout, il a exprimé sa gratitude envers Córdoba pour lui avoir permis de se trouver et de construire sa vie.

Un hommage musical

En tant que torero, Manuel Díaz a également pu partager sa passion pour la musique avec son public. Avec les talentueux artistes Miriam Montes et Niño Seve, ils ont rendu hommage à Córdoba en interprétant deux chansons emblématiques de la ville. Leur performance a été un moment fort de la soirée, offrant une touche d’émotion supplémentaire à cet hommage à Córdoba.

Un fils adoptif de Córdoba à jamais reconnaissant

Au cours de ce discours riche en émotions et en sincérité, Manuel Díaz El Cordobés a montré son amour pour sa ville natale et ses habitants. Sa connexion avec Córdoba est indéniable et il sera à jamais reconnaissant envers cette ville qui lui a donné la possibilité de réaliser ses rêves et de trouver sa place dans le monde de la tauromachie. En tant que fils adoptif de Córdoba, il continuera à célébrer et à représenter fièrement sa ville, son art et ses traditions.

Source : "Aunque aquí no vi la luz, me acogiste como un hijo. Me hiciste que fuese torero…" de Manuel Díaz El Cordobés

source : El Día de Córdoba – El Patio – El brindis de Manuel Díaz El Cordobés en su pregón del Mayo Festivo: « Aquí cuando nos peleamos, nos tiramos flores »

A lire aussi

Qui sommes-nous ?

Bienvenue à « Escapade à Cordoue », votre portail pour découvrir la magnifique ville de Cordoue, en Espagne. Plongez dans une riche histoire, explorez des festivals animés, dégustez une cuisine exquise et profitez de notre expertise pour planifier votre voyage. Découvrez la Mosquée-Cathédrale, les patios fleuris, les délices culinaires et bien plus encore. Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable dans cette ville chargée de charme et d’histoire andalouse.