mardi 18 juin 2024
Accueil » Le Théâtre Comique atteint un record d’affluence avec plus de 15 000 spectateurs en 2023

Le Théâtre Comique atteint un record d’affluence avec plus de 15 000 spectateurs en 2023

par María Fernanda González

Augmentation de 24% des visites au Théâtre Comique Principal de Cordoue en 2023

Le Théâtre Comique Principal de Cordoue, dépendant du Conseil du tourisme, de la culture et du sport de la Junte d’Andalousie, a clos l’année 2023 avec plus de 15 000 visites, ce qui représente une augmentation de 24% par rapport à l’année précédente. C’est ce qu’a expliqué mardi le délégué du tourisme, de la culture et du sport, Eduardo Lucena, soulignant qu’il s’agit du plus haut niveau enregistré depuis que ce centre culturel situé dans la rue Ambrosio de Morales a rouvert ses portes il y a trois ans après divers investissements pour améliorer ses installations et, pour la première fois, avec une programmation continue et un budget annuel spécifique.

Collaboration avec la ville, la fondation Antonio Gala et journée mondiale de l’art

Lucena a ajouté que ce nombre de visiteurs doit être ajouté "aux milliers de personnes qui ont profité des activités de la Journée mondiale de l’art 2023 dans les rues de Cordoue, qui a été impulsée par le Comique en collaboration avec la mairie de Cordoue et la Fondation Antonio Gala pour les jeunes créateurs". Le délégué a souligné que "les données démontrent que le Théâtre Comique Principal est devenu un point de rencontre pour l’art andalou dans différentes disciplines, avec une grande présence d’artistes locaux mais aussi un regard pluriel et international, ouvert sur le monde".

Expositions et performances

Parmi les différentes propositions, le Cómico a accueilli cette année des expositions et des projets artistiques de la Fondation Antonio Gala pour les jeunes créateurs, du concours international Women in Photo, du photographe portugais José M. Rodrigues, ainsi que des créateurs de Cordoue tels qu’Antonio Villa-Toro, Pepe Puntas, Jacinto Lara, Manuel Castillero, Luis Celorio, Ángel Corral ou José Luis Muñoz. Le théâtre a également accueilli des artistes de flamenco tels qu’Eva de Dios, Rafael del Pino Keko, Churumbaque hijo, Rafael del Calli, Nicolás Díaz ou Juan Manuel Muñoz El Tomate tout au long de l’année.

Journée mondiale du théâtre, jour de l’Andalousie et semaine du flamenco

L’espace culturel a également célébré la Journée mondiale du théâtre, le Jour de l’Andalousie, la Journée mondiale de l’art et sa deuxième Semaine du flamenco, ainsi que diverses sessions de son cycle "Rencontres avec le Cómico", avec la participation de grands artistes cordouans tels que le guitariste José Antonio Rodríguez ou le lauréat du Prix national de danse Antonio Ruz. Les ateliers pour enfants, le zambomba de Noël et différentes propositions scéniques de compagnies de Cordoue et d’autres régions d’Espagne ont réussi à remplir régulièrement la salle tout au long de l’année.

Investissements pour améliorer l’espace

La programmation a été complétée par un nouvel effort d’investissement qui s’est concentré notamment sur la réintroduction des activités théâtrales dans l’espace, rendu possible grâce à diverses améliorations sur scène (nouveaux rideaux et éclairage) et dans les vestiaires. Ces investissements s’ajoutent à la mise en service définitive de l’ascenseur – éliminant ainsi les problèmes d’accessibilité du bâtiment -, à l’utilisation régulière du deuxième étage comme espace d’exposition et à la mise à jour du système électrique et d’Internet, entre autres actions.

Prochains objectifs

Lucena a expliqué qu’après une année "intense", ils travaillent déjà à la reprise des activités dans les prochaines semaines "avec de nouvelles expositions et performances, qui auront de nouveau une place importante pour les artistes cordouans avec des productions propres, mais aussi avec des propositions externes et des collaborations avec d’autres institutions". De même, il a annoncé que "le grand défi de cette année sera d’augmenter la promotion des activités avec différentes campagnes, afin que de plus en plus de Cordouans connaissent cet espace, qui pendant de nombreuses années n’a pas eu la visibilité qu’il mérite et qui, pour cette raison, est encore méconnu de nombreuses personnes".

Le délégué a également ajouté que 2024 sera une année importante "pour continuer à promouvoir l’axe culturel de la rue Ambrosio de Morales et de son environnement", pour lequel ils prévoient de travailler sur divers projets avec d’autres bâtiments à usage culturel à proximité, tels que le Musée archéologique, les Archives provinciales, la Fondation Antonio Gala ou la Casa Góngora. "Beaucoup de progrès ont été réalisés au cours des trois dernières années, mais il reste encore du chemin à parcourir pour que le Cómico et cette zone centrale de la ville aient l’importance qu’ils méritent en raison de leur emplacement et de la densité élevée de salles d’exposition et d’espaces culturels qui se trouvent dans un environnement restreint et facilement parcourus à pied", a conclu Lucena.

A lire aussi

Qui sommes-nous ?

Bienvenue à « Escapade à Cordoue », votre portail pour découvrir la magnifique ville de Cordoue, en Espagne. Plongez dans une riche histoire, explorez des festivals animés, dégustez une cuisine exquise et profitez de notre expertise pour planifier votre voyage. Découvrez la Mosquée-Cathédrale, les patios fleuris, les délices culinaires et bien plus encore. Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable dans cette ville chargée de charme et d’histoire andalouse.