mardi 18 juin 2024
Accueil » Le ‘Ruslanazo’ à la nomination de Paul lors de la 5ème Gala de l’OT 2023: un concert du Nouvel An particulier

Le ‘Ruslanazo’ à la nomination de Paul lors de la 5ème Gala de l’OT 2023: un concert du Nouvel An particulier

par María Fernanda González

La Gala 5 de Operación Triunfo 2024 : Nuevas emociones y sorpresas

La nouvelle année 2024 vient de commencer, apportant avec elle un lot de nouveaux défis, beaucoup de travail à faire et surtout, beaucoup de musique. Après une semaine plutôt calme sans gala en direct, ni nominations ni expulsions, la Cinquième Gala d’Opération Triomphe 2024 est arrivée, pleine d’émotions et de performances époustouflantes, le retour à la maison d’une "lionne" – Miriam Rodríguez – et quelques surprises et piques envers le jury. Chaque semaine, les participants rendent la tâche du jury plus difficile, qui doit sélectionner quatre candidats à mettre sur le devant de la scène, jugés trop en retrait ou ayant besoin d’un avertissement. Et cette fois-ci, le choix du jury a un accent andalou.

Mais avant cela, Salma et Álex Márquez, les deux participants nominés de la soirée, ont tout donné avec "Bailemos" de Dani Fernández pour le premier et "Cuando zarpa el amor" de Camela, accompagné au piano par Manu Guix, pour le second. Cette fois-ci, le public a sauvé Álex Márquez – qui faisait face à sa deuxième nomination – avec 60,3% des votes, ce qui signifie que Salma a finalement quitté l’Académie après une performance impeccable.

L’un des moments les plus attendus de la soirée était sans aucun doute "Slomo" de Ruslana. Il pouvait recevoir un grand succès ou au contraire être un échec retentissant, mais après une semaine de travail intensif, les doutes étaient minces quant au résultat: le jury était debout, le public était impressionné et "Ruslanazo" est arrivé. Une fois toutes les performances terminées et après avoir découvert la personne expulsée de la soirée, arrive un des moments les plus attendus: le favori de la semaine. Le nomade numérique de la semaine qui obtient l’immunité, 3000 euros sur son compte bancaire, un cours supplémentaire dans la discipline de son choix et d’autres avantages qui seront dévoilés au cours de la semaine. Après deux semaines de votes, à cause de la soirée de Noël, trois candidats étaient en tête sur les réseaux sociaux pour devenir le favori du public et cela s’est reflété lors de la soirée. Martin, Chiara et Juanjo étaient en tête du classement. Finalement, et en faisant référence à l’un des slogans de ses fans, "Kikismo ou Barbarie", Chiara a été la première à traverser la passerelle après être devenue la favorite de la semaine, avec 22% des votes. Un moment de joie teinté d’amertume après la critique de Buika qui lui a reproché d’être "trop à l’aise" dans son chant, assurant que sa manière d’interpréter était la même dans toutes les chansons. Elle lui a donc suggéré d’être plus audacieuse dans ses futures performances.

La première nomination de la soirée était pour Armilla et sa performance de "La vida moderna". "Tu as un charisme et une attitude indéniables, mais il faut que tu fasses attention à cette euphorie et à ton débordement sur scène car parfois cela rend ta performance un peu forcée", a déclaré Pablo Rouss, ajoutant qu’il y avait eu une certaine instabilité vocale sur scène, et le nominant pour quitter l’Académie.

Cris Regatero a fait la même chose avec Álvaro Mayo, lui disant que malgré le fait qu’il ait énormément évolué tout au long du programme, et en mettant en avant le travail hebdomadaire du jeune homme de Séville, sa performance n’était pas pleinement à la hauteur. "Il se passe beaucoup de choses dans cette performance, le K-Pop est presque une discipline à part entière… aujourd’hui nous avons eu quelques doutes avec la performance car il était difficile de maintenir la chorégraphie tout en chantant". À peine le temps de récupérer de la sensation d’être nominé que le troisième élève à être critiqué était Álex Márquez à qui Buika a dit qu’il avait été "extrêmement dynamique" lors de sa performance.

La quatrième et dernière proposition de nomination a été pour Martin. "Le niveau monte en flèche et tu dois accélérer car tu es trop à l’aise, je pense qu’une nomination à temps…", a laissé échapper Buika, pour la surprise de nombreux intéresses. "Tu n’as pas peur des défis et avec ça tu dois te pousser car tu sais qu’au fond, peu importe ce qui arrive dans ce programme, ta carrière est assurée". Une critique qui a été très critiquée sur les réseaux sociaux.

Après les évaluations plus positives, notamment celle pour Violeta, le jury a souligné le "charisme spécial" qu’ils ressentent en la voyant chanter et a noté que la soirée de la Cinquième Gala avait été l’une de ses meilleures, est venu le tour de Noemí Galera pour son coup de gueule contre le jury. "Nous sommes d’accord sur le fait qu’il y a eu des erreurs objectives qui ont été négligées par le jury, le bon côté d’être présent en tant que professeur ici et non dans l’Académie est que nous entendons les mêmes performances et nous ne pouvons pas comprendre certaines évaluations". Après cette pique, Galera a admis que "c’était très difficile" d’être à la place du jury, cependant le "malheureux" qui devait traverser la passerelle suite à sa bonne performance était Martin.

Finalement, Álvaro a été sauvé par ses camarades, laissant Álex Márquez et Paul comme les nominés définitifs de cette Cinquième Gala. La province de Grenade vivra une semaine difficile en voyant l’un de ses voisins sur la corde raide, et en espérant qu’il pourra traverser la passerelle.

A lire aussi

Qui sommes-nous ?

Bienvenue à « Escapade à Cordoue », votre portail pour découvrir la magnifique ville de Cordoue, en Espagne. Plongez dans une riche histoire, explorez des festivals animés, dégustez une cuisine exquise et profitez de notre expertise pour planifier votre voyage. Découvrez la Mosquée-Cathédrale, les patios fleuris, les délices culinaires et bien plus encore. Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable dans cette ville chargée de charme et d’histoire andalouse.