mardi 28 mai 2024
Accueil » Le centenaire du poète Manuel Álvarez Ortega suscite un intérêt croissant pour son œuvre en Europe

Le centenaire du poète Manuel Álvarez Ortega suscite un intérêt croissant pour son œuvre en Europe

par María Fernanda González

Biographie de Manuel Álvarez Ortega

Manuel Álvarez Ortega est un poète et traducteur né en 1923 à Cordoue en Espagne. Il est reconnu pour son immense talent littéraire, mais reste méconnu du grand public malgré deux nominations au Prix Nobel de Littérature. Son œuvre est cependant très appréciée par la critique et le monde académique européen. Afin de célébrer le centenaire de sa naissance en 2022, la Fondation Manuel Álvarez Ortega a organisé plus de 20 activités pour mettre en lumière l’importance et la renommée internationale de son œuvre.

Héritage littéraire

Durant le centenaire de sa naissance, près de 50 hispanistes originaires de 22 universités espagnoles (Cordoue, Huelva, Málaga, León, Salamanque, Valence, Catalogne, Pays Basque, etc.), françaises (Paris, Amiens, Orléans), allemandes (Bamberg, Munich, Kiel, Paderborn), italiennes (Bergame, Trente, Venise, Padoue) et danoises (Copenhague) ont participé aux événements organisés par la fondation. Leurs différentes perspectives sur l’œuvre de Manuel Álvarez Ortega en tant que poète, traducteur, dramaturge et artiste plasticien ont été recueillies dans 6 publications qui seront publiées prochainement.

Un poète européen majeur du XXe siècle

Lors des différentes activités organisées dans le cadre du centenaire de sa naissance, de nombreux experts en littérature ont affirmé que Manuel Álvarez Ortega était le plus grand poète européen du XXe siècle. Son rôle en tant qu’introduction de la poésie française, notamment celle de Lautréamont, Apollinaire, Éluard, Breton, dans l’univers littéraire du café Gijón dans les années 60 a été souligné. Son œuvre a également été reconnue comme étant l’une des précurseurs de la poésie espagnole d’après-guerre et de la poésie contemporaine en Espagne. Les spécialistes ont également évoqué ses relations avec la modernité et la contemporanéité littéraires en Espagne et en Amérique latine, ainsi qu’avec la littérature européenne en général.

Élevé dans la tradition poétique française et italienne

Les experts ont également établi des liens étroits entre la poésie de Manuel Álvarez Ortega avec les traditions poétiques de la France et de l’Italie, notamment en ce qui concerne son traitement de la thématique de l’angoisse existentielle et de la mort. Ils ont également mis en avant ses relations avec d’autres grands créateurs européens tels que Dante, et son utilisation des concepts philosophiques développés par des penseurs comme Martin Heidegger, Platon et Socrate. Ils ont enfin souligné les nombreuses connexions entre l’œuvre qu’il a réalisée au début de sa carrière avec celles d’autres auteurs tels que Luis Cernuda, Federico García Lorca, Vicente Huidobro, Pablo Neruda, ainsi qu’avec les mouvements artistiques de l’époque tels que le surréalisme et la poésie française expérimentale à partir de 1955.

Un intérêt grandissant pour son oeuvre

Au-delà du succès des activités organisées lors du centenaire de sa naissance, l’intérêt pour la figure de Manuel Álvarez Ortega se traduit également par des initiatives telles que la mise en place de conventions entre différentes universités et la fondation pour promouvoir l’œuvre de l’auteur. Le Ministère de la Culture, la Diputación, la Mairie et l’Université de Cordoue, ont pour la première fois uni leurs forces pour continuer à mettre en avant l’importance de cet auteur.

Un programme pour les jeunes générations

Dans le cadre du centenaire, une initiative a été lancée pour promouvoir la lecture auprès des jeunes. Plus de 400 élèves de l’école secondaire de quatre établissements scolaires de Cordoue ont ainsi pu découvrir la figure de Manuel Álvarez Ortega à travers différentes activités telles que des expositions, des émissions de radio, des lectures théâtralisées, des podcasts, des documentaires vidéos et des ateliers. Cette initiative, pionnière en Espagne, pourrait être étendue à d’autres régions dans le futur.

Un parcours artistique marqué par la poésie

Manuel Álvarez Ortega a publié son premier recueil de poésie en 1948 et son dernier en 2012. Son talent en tant que traducteur et sa connaissance de la poésie française contemporaine, en particulier du courant symboliste et surréaliste, ont fortement influencé son travail. Il a eu des relations étroites avec de grands poètes du XXe siècle, mais a choisi de mener une vie publique éloignée du marché éditorial et des événements littéraires officiels, ce qui l’a sans doute relégué au second plan dans le panorama littéraire hispanique. Son œuvre a pourtant laissé une marque indélébile dans la poésie espagnole contemporaine, grâce à son formalisme, sa divergence du canon en vigueur, son autonomie dans la composition et son dialogue avec la poésie européenne de son époque.

Conclusion

Le poète et traducteur cordouan Manuel Álvarez Ortega a enfin obtenu la reconnaissance qu’il méritait, grâce à l’organisation d’activités et de publications en son honneur, dans le cadre du Centenaire de sa naissance. Son œuvre, marquée par la poésie française et italienne, a été saluée par la critique et les experts en littérature comme étant l’une des plus importantes du XXe siècle. Son héritage continuera à influencer les générations à venir et à susciter l’intérêt des universitaires et des amoureux de la littérature.

source : Cordópolis – El centenario del poeta Manuel Álvarez Ortega acrecienta en Europa el interés por su obra

A lire aussi

Qui sommes-nous ?

Bienvenue à « Escapade à Cordoue », votre portail pour découvrir la magnifique ville de Cordoue, en Espagne. Plongez dans une riche histoire, explorez des festivals animés, dégustez une cuisine exquise et profitez de notre expertise pour planifier votre voyage. Découvrez la Mosquée-Cathédrale, les patios fleuris, les délices culinaires et bien plus encore. Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable dans cette ville chargée de charme et d’histoire andalouse.