mardi 18 juin 2024
Accueil » Le célèbre acteur Juli Mira décède à l’âge de 75 ans

Le célèbre acteur Juli Mira décède à l’âge de 75 ans

par María Fernanda González

##Un talentueux acteur alcoyano s’éteint à l’âge de 75 ans

Ce samedi matin, le célèbre acteur alcoyano Juli Mira s’est éteint à l’âge de 75 ans. Avec une carrière remarquable dans le théâtre, le cinéma et la télévision à l’échelle nationale, il laisse derrière lui une impressionnante filmographie ainsi que de nombreux souvenirs pour ses proches et ses fans. Les autorités municipales ont été les premières à annoncer la triste nouvelle, rendant hommage à une figure très appréciée dans la région de Valence pour ses talents d’acteur, mais aussi pour sa voix caractéristique dans le doublage.

##Une carrière riche et variée

Juli Mira a joué tout au long de sa carrière des rôles aussi bien secondaires que principaux dans toutes sortes de formats audiovisuels et dramaturgiques. Il a été reconnu pour ses talents d’autodidacte et pour ses qualités expressives innées, lui permettant de s’adapter à des productions de différents genres. Très impliqué dans les arts de la scène, il a commencé à se produire comme acteur amateur dans le groupe de théâtre Assalla pendant ses études, avant de rejoindre le célèbre groupe théâtral alcoyano La Cazuela. C’est avec cette compagnie qu’il effectue ses débuts en 1972 avec la pièce "El retaule del flautista" de Jordi Teixidor.

##Une présence remarquable dans le cinéma et la télévision

En 1978, Juli Mira fait ses débuts au cinéma avec le film "La portentosa vida del pare Vicent", et depuis, il enchaîne les rôles dans de nombreuses productions cinématographiques et télévisuelles. On peut notamment citer ses participations dans des films comme "Gràcies per la propina" (1996) de Francesc Bellmunt, "El mar" (1999) d’Agustí Villaronga, ou encore "El mar" (1999) d’Agustí Villaronga. Côté télévision, il a également marqué les esprits avec son rôle de Vicente Blasco Ibáñez dans le téléfilm "Cartas de Sorolla" en 2006, produit par la chaîne Canal 9, ainsi que dans la série "Desenterrats", diffusée sur À Punt.

##Un acteur toujours lié à sa ville natale

Juli Mira était très attaché à sa ville natale, Alcoy, où il a reçu en 2022 le Premi 9 d’Octubre décerné par la mairie. Membre de la filà Domingo Miques, il a également participé en 2015 à la transmission du message des Rois Mages en tant qu’ambassadeur royal. En 2021, il a reçu la distinction du Mérito Cultural de la Generalitat Valenciana. La municipalité d’Alcoy a tenu à exprimer son soutien et sa solidarité envers sa famille, ses amis et ses collègues, en ces moments difficiles pour tous ceux qui ont rencontré et travaillé avec lui. Le maire, Toni Francés, a tenu à souligner que "nous avons perdu un grand acteur, un alcoyano qui a construit sa carrière à force d’efforts". Il a également salué ses talents d’interprétation et son humanité, rappelant qu’il était "une personne aimée de tous ceux qui l’ont connu" et que "la ville se souviendra toujours de lui de manière positive".

##Un grand défenseur de la culture et de la langue valencienne

La chapelle ardente est installée depuis midi au Tanatorio San Jorge à Alcoy et a été visitée par de nombreux habitants et personnalités représentatives de la ville, de la culture et de la politique. À cette occasion, l’ancien président de la Generalitat Valenciana, Ximo Puig, a également tenu à saluer la mémoire de Juli Mira en tant qu ‘ "intellectuel" et "personnage essentiel pour comprendre la scène" de la Communauté Valencienne. Au-delà de son talent artistique, Mira était un exemple de "conscience et de capacité critique" véhiculées par la culture. Tout au long de sa carrière, il a été engagé dans la défense de sa culture et de sa langue maternelle, laissant derrière lui un grand héritage.

##Une disparition marquante pour Alcoy

La mort de Juli Mira intervient exactement quatre ans après celle d’une autre figure marquante de la culture alcoyana, Isabel-Clara Simó, décédée le 13 janvier 2020. Son talent a également été salué par le député de Compromís au Congrès, Àgueda Micó, qui a souligné qu’il "représente la culture d’Alcoy et de la Communauté Valencienne" ainsi que de "défendre l’identité de Valencien". La disparition de Juli Mira coïncide également dans le calendrier avec celle d’Enric Valor, autre grande figure de la culture et de la langue valencienne, originaire de la même comarque et décédé le 13 janvier 2000. De son côté, l’Institut Valencià de Cultura a tenu à exprimer ses condoléances à la famille, aux amis et aux collègues du grand acteur Juli Mira. L’artiste, qui a travaillé en tant qu’acteur de théâtre et collaboré avec de nombreux musiciens valenciens, a reçu en 2019 le Prix d’honneur de l’audiovisuel valencien pour sa grande contribution à l’interprétation dans le monde du cinéma, de la télévision et du doublage. "Sa puissance d’interprétation et son caractère proche et humain resteront à tout jamais avec nous", a souligné l’Institut.

A lire aussi

Qui sommes-nous ?

Bienvenue à « Escapade à Cordoue », votre portail pour découvrir la magnifique ville de Cordoue, en Espagne. Plongez dans une riche histoire, explorez des festivals animés, dégustez une cuisine exquise et profitez de notre expertise pour planifier votre voyage. Découvrez la Mosquée-Cathédrale, les patios fleuris, les délices culinaires et bien plus encore. Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable dans cette ville chargée de charme et d’histoire andalouse.