jeudi 18 juillet 2024
Accueil » La ville de Cordoue demande à la Junta de ne pas faire payer les habitants pour accéder aux musées et monuments

La ville de Cordoue demande à la Junta de ne pas faire payer les habitants pour accéder aux musées et monuments

par María Fernanda González

Les efforts du maire de Cordoue pour promouvoir le tourisme local

Le maire de Cordoue, José María Bellido, a récemment fait une demande officielle au Conseil de Tourisme, Culture et Sport de la Junta de Andalucía afin de bénéficier d’une exemption de 100% pour les résidents locaux pour l’entrée dans les musées et les monuments. Cette exemption s’appliquerait aux personnes résidant et/ou nées dans la ville de Cordoue.

Une demande soutenue par le président de la Fédération Andalouse des Municipalités et Provinces

En tant que président de la Fédération Andalouse des Municipalités et Provinces (FAMP), José María Bellido a expliqué qu’il avait lui-même évoqué cette possibilité lors d’une réunion avec Arturo Bernal, le conseiller touristique, le 4 juin dernier.

Les obstacles juridiques à cette mesure

Cependant, lors d’une séance plénière tenue jeudi dernier, Bernal a souligné qu’il était difficile d’établir une loi discriminant les résidents en fonction de leur lieu de résidence, bien qu’il n’ait pas exclu l’idée d’étudier cette proposition.

Une situation paradoxale à Cordoue

Il est intéressant de noter que les résidents de Cordoue bénéficient déjà d’une exemption pour entrer dans les musées et les lieux culturels de la ville tels que l’Alcazar des Rois Chrétiens, le musée Romero de Torres, le musée taurin et les bains de l’Alcazar Califal. Cependant, les visiteurs non-résidents, qu’ils soient espagnols ou étrangers, doivent payer pour entrer. À l’inverse, dans les musées et les sites gérés par la Junta de Andalucía, toute personne née dans l’Union européenne est autorisée à entrer gratuitement.

Opposition au projet de la Consejería de Turismo

Lors de cette séance plénière, les groupes socialistes et Hacemos Cordoba ont demandé au maire de s’opposer à la mesure annoncée par la Consejería de Turismo qui consiste à imposer une entrée payante pour les andalous dans les sites et musées gérés par la Junta de Andalucía. Ils ont également souligné que les citoyens de Cordoue paient déjà pour ces lieux à travers leurs impôts.

Une position initialement favorable qui évolue

Initialement, Bellido avait publiquement exprimé qu’il trouvait raisonnable de faire payer l’entrée dans ces lieux, soulignant que la ville de Cordoue facturait elle-même aux touristes l’entrée dans ses sites. Cependant, lors de la séance plénière, il a admis avoir spécifiquement demandé à ce que le modèle de paiement appliqué à Cordoue – qui exonère les résidents – soit adopté pour les sites et les musées gérés par la Junta de Andalucía. Il a ainsi fait part de son soutien pour les efforts du Conseil de Tourisme, de Culture et de Sport de la Junta de Andalucía afin de promouvoir non seulement le tourisme, mais également les résidents locaux.

source : Cordópolis – Córdoba pide a la Junta que la población local no pague para entrar en museos y monumentos

A lire aussi

Qui sommes-nous ?

Bienvenue à « Escapade à Cordoue », votre portail pour découvrir la magnifique ville de Cordoue, en Espagne. Plongez dans une riche histoire, explorez des festivals animés, dégustez une cuisine exquise et profitez de notre expertise pour planifier votre voyage. Découvrez la Mosquée-Cathédrale, les patios fleuris, les délices culinaires et bien plus encore. Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable dans cette ville chargée de charme et d’histoire andalouse.