jeudi 18 juillet 2024
Accueil » La gestion financière des projets culturels au cœur de la nouvelle session de l’initiative ARDE

La gestion financière des projets culturels au cœur de la nouvelle session de l’initiative ARDE

par María Fernanda González

La comunidad crece: ARDE y su tercera etapa en la gestión financière des projets culturels

La associación sociocultural de colectivos de la Axerquía Norte a accueilli dans le centre Luciana Centenno ‘La comunidad crece’, troisième étape de l’ARDE qui a démarré le 1er juin dernier et qui célèbre aujourd’hui une deuxième session axée sur la gestion financière des projets culturels. L’experte en la matière, Rosa Ureta, a délivré sa masterclass, elle qui a dirigé pendant 14 ans la galerie madrilène La Fábrica et qui est actuellement directrice exécutive de La Juan Gallery. Elle a expliqué l’importance de planifier des budgets solides et d’obtenir des aides et des subventions pour les projets culturels.

La clé de la réussite : une bonne gestion financière

Pour Ureta, "le succès d’un projet ou d’une initiative culturelle dépend vraiment de la manière dont l’argent est géré". Elle a également ajouté qu’une bonne gestion financière permet de s’assurer que les ressources et le financement obtenus sont utilisés de la meilleure façon possible, "permettant au projet de se dérouler comme prévu et d’atteindre tous ses objectifs". Dans ce contexte, selon l’experte, il est essentiel de bien gérer les finances car c’est ce qui maintient réellement le projet en vie et le mène vers le succès, en lui permettant d’atteindre tout son potentiel.

La Fondation Xul coordonne les "Dialogues multiples"

La Fondation Xul a été chargée de coordonner la proposition "Les Dialogues multiples", un échange de points de vue et d’expériences sans l’engagement de parvenir à des accords ou des décisions, où toutes les voix sont entendues avec la même intensité. Lors de la session, les participants ont pu identifier les thèmes d’intérêt sur lesquels dialoguer. La première idée qui a suscité un consensus a été l’intention de l’ARDE d’être présente dans la ville et de faire entendre les voix du monde culturel dans le débat public. Deux groupes de discussion ont également émergé sur la façon dont la culture se rapporte à l’administration. L’un d’eux a mis en évidence l’urgence de repenser le modèle actuel de subventions. Dans l’autre, il a été souligné, d’une part, la nécessité de suivre de près la réalité économique et sociale des créateurs et des acteurs culturels de la ville, et d’autre part, l’opportunité de lancer un processus participatif pour élaborer une feuille de route afin d’orienter les futures actions.

Le Reloj de las Tendillas, une source d’inspiration pour une exposition culturelle

L’emblématique Reloj de las Tendillas de Córdoba a été source d’inspiration pour la série d’interventions créatives coordonnées par Antonio Moreno, Nieves Galiot et Begoña Castillejo, et qui ont servi à mettre en valeur la richesse culturelle de la ville. Ainsi, avec une invitation à tisser, le public a participé à la création d’une œuvre collective à travers laquelle "les gens ont pu faire face à la complexité de mettre leurs idées en forme avec aiguilles et fils sur la toile" souligne Castillejo, qui ajoute que "nous avons non seulement tissé ensemble, mais ensuite, en assemblant toutes les pièces, nous avons créé une œuvre collective qui met en valeur quelque chose d’aussi important que la communauté". Cette action créative a également vu la danse et le chant se mêler, grâce à Eva Llamas, Marina García, Marta Modregro et Rocío Kaurí ; la poésie avec Carmela Cuello Gijón et la vidéocréation avec María Ortiz et Elena Kaittania. Chaque intervention a été accompagnée de différentes variations musicales sur la soleá du Reloj de las Tendillas de Juan Serrano. Ces adaptations ont été spécialement composées pour l’occasion par le musicien et producteur Antonio Moreno. Pour lui, il s’agit d’"une merveilleuse expérience pour connaître et se reconnaître comme faisant partie de l’écosystème culturel de notre ville".

Les prochaines sessions de cette phase 3 auront lieu les 13 juillet et 14 septembre.

ARDE est un groupe de travail formé par une alliance de collectifs culturels à Cordoue qui partagent la conviction que l’art et les industries créatives ont le pouvoir de dynamiser la vitalité de notre territoire en créant un environnement dynamique et attractif.

source : Cordópolis – La iniciativa ARDE celebra una nueva sesión centrada en la gestión financiera de proyectos culturales

A lire aussi

Qui sommes-nous ?

Bienvenue à « Escapade à Cordoue », votre portail pour découvrir la magnifique ville de Cordoue, en Espagne. Plongez dans une riche histoire, explorez des festivals animés, dégustez une cuisine exquise et profitez de notre expertise pour planifier votre voyage. Découvrez la Mosquée-Cathédrale, les patios fleuris, les délices culinaires et bien plus encore. Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable dans cette ville chargée de charme et d’histoire andalouse.