mardi 21 mai 2024
Accueil » La fusion flamenco et musique électronique : décryptage et discussions dans le cycle de conférences organisé par la Diputación

La fusion flamenco et musique électronique : décryptage et discussions dans le cycle de conférences organisé par la Diputación

par María Fernanda González

Le 16 novembre prochain marquera le treizième anniversaire de la déclaration du flamenco comme patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO. La Diputación de Granada célébrera cet anniversaire avec un cycle d’activités gratuites comprenant des tables rondes, des ateliers et des concerts afin de commémorer cette effervescente. Le programme, qui se déroulera du 8 au 24 novembre, vise à rappeler cette date significative, mais également à sensibiliser le public aux nouvelles perspectives et dernières réflexions théoriques sur cet art historique. Intitulé « Flamenco et Culture », ce cycle cherche à faire connaître l’imbrication de cet art avec d’autres pratiques et positions artistiques, académiques et esthétiques, en accédant à l’essentiel à travers une approche hybride et une même expérience. Le programme se base sur un noyau central de conversations et rencontres entre des experts et des artistes, sous la forme de conférences illustrées ou performantes, d’ateliers et de concerts qui permettent aux participants de comprendre et de ressentir en même temps ce qui se passe à l’intérieur et autour du flamenco, générant un dialogue créatif entre les deux.

Le 8 novembre à 20h00, Álvaro Pérez Martinete et Gerardo Nuñez animeront un dialogue sur la guitare, abordant des sujets tels que son rôle en tant que soliste ou accompagnement, la transmission et l’apprentissage maître-élève à l’ère numérique ou encore l’importance de la reproduction discographique sur les plateformes digitales. Le 9 novembre, les Dialogues à Deux sur la guitare se poursuivront avec un échange entre José Fermín et le critique Antonio Conde. Le 10 novembre, un Tri-Dialogue sur le violon et le flamenco, animé par le violoniste Ángel Bocanegra et la musicologue Alicia González, se tiendra. Le 14 novembre, une conversation sur la basse flamenco aura lieu entre le bassiste, guitariste et compositeur Juanfre Pérez, le producteur musical Javier Rabadán et la chanteuse-compositrice Alicia Morales. Le 15 novembre, Pablo Rubén Maldonado proposera une conférence illustrée intitulée « Du piano espagnol au flamenco ». Le même jour, le 16 novembre, le prestigieux Auditorio Manuel de Falla accueillera le concert de commération « Musique sans limites, flamenco sans limites », avec la participation de Sergio de Lope, originaire de Córdoba, et la Fédération des Bandas de Musica. Le 21 novembre, dans l’Espace du V Centenario à 17h00, le talentueux José Alberto Amador animera l’atelier « Quejíos 2.0 », abordant les nouveaux horizons du flamenco dans son enseignement de la maiscque, tandis que le même espace accueillera le 22 novembre le groupe Le Parody pour un atelier et un concert sur le thème « Un traje electrónico para duends » (un costume électronique pour les esprit). Enfin, le 24 novembre, le Palacio de Artes Escénicas de Churriana accueillera un concert intitulé « Arraigo XXI », avec la participation d’Irene Morales et de la Compagnie de Danse Espagnole et Flamenco (EFAD), accompagnée du danseur Alejandro Molinero en invité spécial.

Il est incontestable que le flamenco a connu une évolution significative au cours des 20 dernières années de ce XXIème siècle, non seulement en ce qui concerne ses interactions avec d’autres arts et musiques, mais aussi en termes de développement scénique, visuel et esthétique, qui s’expriment dans les nouvelles productions artistiques programmées de nos jours. On assite également à une incorporation de nouveaux instruments sur la scène flamenco, aux côtés de la guitare flamenca. Les violons, flûtes, saxophones, pianos, harpes, percussions, ainsi que toute une nouvelle instrumentation électronique prennent désormais une place significative aux côtés de la guitare flamenca. Nous pouvons affirmer que ces nouveaux intruments sont là pour rester sur la scène flamenco. Leur intégration est le fruit du travail de personnalités ayant marqué les années 70, telles que Paco de Lucía, Camarón de la Isla ou Enrique Morente, parmi d’autres. Ces artistes, références dans le monde du flamenco, recherchaient de nouveaux timbres et formats harmoniques au-delà de la classique formule chant-guitare, une démarche suivie des générations actuelles de créateurs qui met en avant les cualités d’un nouvel flamenco émergeant, fiorissant et contestataire. La programmation de cette XIVème édition de « Flamenco et Culture » vise à faire connaître le processus d’intégration de nouveaux intruments issus de la musique classique, populaire et traditionnelle dans les nouvelles créations du flamenco au XXIème siècle. Grâce à la réflexion, au débat et à l’échange d’expérience, en collaboration avec l’UGR, la mairie de Grenade et celle de Churriana de la Vega, cette édition explore les différentes manières dont ces nouveaux instruments viennent enrichir le répertoire flamenco, les liens avec la musique classique et populaire, ainsi que les contributions de la musique électronique et des nouvelles compositions digitales dans cet art.
source : El Día de Córdoba

A lire aussi

Qui sommes-nous ?

Bienvenue à « Escapade à Cordoue », votre portail pour découvrir la magnifique ville de Cordoue, en Espagne. Plongez dans une riche histoire, explorez des festivals animés, dégustez une cuisine exquise et profitez de notre expertise pour planifier votre voyage. Découvrez la Mosquée-Cathédrale, les patios fleuris, les délices culinaires et bien plus encore. Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable dans cette ville chargée de charme et d’histoire andalouse.