mardi 18 juin 2024
Accueil » La fête de départ du Centre Botí commence en musique à La Fragua

La fête de départ du Centre Botí commence en musique à La Fragua

par María Fernanda González

La Fragua : Une résidence d’artiste à Belalcázar

La exposition "La Fragua. Résidence d’artiste. Belalcázar 2010-2016", une initiative mise en place par Javier Orcaray et Gabrielle Mangueri, a débuté ce vendredi sa célébration de départ du Centro Botí avec une séance de sonore dirigée par Miguel Álvarez, qui anime chaque vendredi le célèbre programme radiophonique Ars Sonora sur Radio Clásica de Radio Nacional de España. Sous le même titre que son programme, l’artiste sonore, compositeur et musicologue a réalisé une action dans laquelle il a revisité les projets sonores réalisés à Belalcázar entre 2010 et 2016. Une séance qui a guidé les visiteurs à travers les travaux d’artistes tels que Israel Galván, Enrique del Castillo, Gio Soifer, Hiroya Miura ou Nathalie Haüsler.

Une rétrospective sonore

D’un autre côté, le montage s’est également concentré sur d’autres projets sonores liés à l’écoute qui ont été développés au couvent de Santa Clara au cours de ces années, transformant l’action en une fausse émission radio en direct avec des invités qui ont partagé leurs projets, réalisant ainsi un exercice de mémoire qui sera diffusé sur la station dans quelques semaines. Dans le contexte d’Ars Sonora, il a également été possible d’entendre des manifestations qui, à priori, ne sont pas conceptualisées comme de la musique, mais selon Álvarez, "méritent d’être écoutées". À cet égard, l’artiste sonore a inclus le son des talons sur les planches d’Israel Galván ou le bruit de la charrue dans les champs de Belalcázar.

Partager des expériences

"L’objectif était de partager des expériences, de se rassembler, ce qui est très important pour moi face à la solitude de la radio", a souligné Álvarez, ajoutant que ce montage "est très lié à l’esprit de La Fragua", où des disques ont été enregistrés en plus de présenter de nombreux projets musicaux. Álvarez a été invité à la résidence d’artistes de La Fragua en 2013, où il a réalisé un paysage sonore de la ville, "et depuis lors, je ne peux dire qu’une chose : j’ai une grande admiration pour le travail de Javier Orcaray et Gabrielle Mangueri, qui ont réussi à nourrir toute une génération d’artistes avec très peu de soutien et de ressources, et qui, dans certains cas, obtiennent déjà de grandes reconnaissances".

Un événement important

"C’est un événement important dans le paysage culturel espagnol, en plus de l’empreinte qu’il a laissée à Belalcázar, en défiant ces dynamiques entre centre et périphérie", a conclu Álvarez. Durant la journée de demain samedi, à 18h15, il sera possible de découvrir "Mix", par Laia Estruch, qui réalisera une performance vocale où elle proposera un voyage sonore à travers les différentes voix qu’elle a travaillées dans le domaine de l’expérimentation sonore dans l’art contemporain. Enfin, à 19h15, la pièce "La escanda no se trilla, se pisa" (L’épeautre ne se trie pas, elle se piétine) sera présentée, une proposition de Mar Aguiló et José Manuel Benítez dans laquelle ils explorent la connexion physique et cumulative avec la terre et l’histoire, tout en ouvrant un processus de recherche qui transforme le studio de danse en un espace interactif.

A lire aussi

Qui sommes-nous ?

Bienvenue à « Escapade à Cordoue », votre portail pour découvrir la magnifique ville de Cordoue, en Espagne. Plongez dans une riche histoire, explorez des festivals animés, dégustez une cuisine exquise et profitez de notre expertise pour planifier votre voyage. Découvrez la Mosquée-Cathédrale, les patios fleuris, les délices culinaires et bien plus encore. Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable dans cette ville chargée de charme et d’histoire andalouse.