mardi 18 juin 2024
Accueil » Juanjo Puigcorbé critique la Catalogne après son parcours politique : Je n’ai pas obtenu d’emploi à Barcelone

Juanjo Puigcorbé critique la Catalogne après son parcours politique : Je n’ai pas obtenu d’emploi à Barcelone

par María Fernanda González

Le retour sur scène de Juanjo Puigcorbé avec la pièce de théâtre Roca Negra

L’acteur Juanjo Puigcorbé fait son retour sur scène avec la pièce de théâtre Roca Negra après s’être éloigné des projecteurs en 2015 pour se lancer en politique avec le parti Esquerra Republicana (ERC), où il a été numéro deux de la liste pour Barcelone et conseiller à la culture de la province jusqu’en 2019.

"Je ne peux pas rester trois ans à Barcelone sans travail. Ma femme et moi ne pouvons pas vivre comme ça. C’est aussi simple que ça. On ne m’a pas offert de travail à Barcelone, pourtant j’ai été, pardonnez-moi l’expression, le Prix National du Théâtre de Barcelone mais jamais aucun théâtre public ou privé ne m’a contacté", a-t-il expliqué. L’acteur regrette que cela ait été mal perçu en Catalogne lorsqu’il a récemment avoué qu’au cours des dernières années, on ne lui a pas proposé de travail dans la région, tandis qu’à Madrid, des opportunités comme Roca Negra ou sa participation dans la série Entre tierras ou Machos Alfa se présentaient à lui. "Je réponds et je dis la vérité. Si la vérité offense, que pouvons-nous y faire ?", indique-t-il.

En tout cas, il ne regrette pas son incursion en politique. "Je suppose que je le referais. On ne peut jamais regretter ce que l’on a fait dans la vie car on choisit les choses pour une raison", assure l’acteur dans une interview avec Europa Press, à l’occasion de la première de la pièce de théâtre ‘Roca Negra’ le samedi 13 janvier prochain au Teatro Pavón de Madrid. Il affirme également avec force que parler de politique est pénalisant en Espagne lorsqu’on est acteur. "Bien sûr. Lorsqu’une personne a la possibilité d’avoir un porte-voix médiatique pour s’exprimer, elle peut devenir dangereuse. C’est pour cela que pendant trois ans, on ne m’a offert aucun moyen de m’exprimer", souligne-t-il.

Lors de l’entrevue, Puigcorbé met en évidence le soutien constant de la profession, malgré la situation de "précarité extrême" qu’il traverse. "Nous devons tous travailler dur pour vivre et certains, qui sont d’excellents acteurs, doivent faire de la figuration pour avoir du travail. C’est quelque chose de terrible. C’est une situation très difficile pour tous", apprécie-t-il. À ce sujet, il demande à la société d’être "ouverte et perméable" pour que les acteurs puissent travailler "partout".

L’acteur se défend également des accusations recueillies dans un rapport de 2018 émanant de l’entourage de la province de Barcelone selon lesquelles le traitement réservé à ses subordonnés n’était pas correct et était empreint de mépris et d’arrogance, ce qui a entraîné son départ d’ERC. "C’est un mensonge et c’est absolument faux. Tout a été organisé par quelques personnes précises que tout le monde connaît. Le problème, c’est qu’on ne m’a pas laissé commenter. Ce parti politique a manipulé la situation et ne m’a pas laissé prouver que c’était faux et en plus, j’ai perdu mon travail. On ne m’a laissé aucun espace public pour démentir cela, à part dans les journaux de Madrid", assure-t-il.

‘Roca Negra’ et autres projets

L’acteur est le protagoniste de la pièce de théâtre écrite et mise en scène par Ignasi Vidal, dans laquelle il partage l’affiche avec María Adamuz. Puigcorbé incarne un écrivain qui doit faire face au départ de sa fille, également écrivaine, qui déménage en ville. "La pièce comporte des aspects humoristiques, mais aussi des moments très émouvants, le public sera touché par la pièce, tout comme nous car les thèmes qui y sont abordés seront très reconnaissables pour les spectateurs", déclare-t-il.

Puigcorbé affirme que l’un des aspects qui l’a le plus séduit dans ce projet est le fait qu’il aborde la relation entre un père et une fille. Un sujet qui, selon lui, est plus souvent traité du point de vue féminin. Il souligne également l’importance du monde du théâtre pour lui. "Le théâtre ne s’oublie pas. Il faut le pratiquer car il est très exigeant", affirme-t-il, avant de reconnaître qu’il a noté le poids des années. "J’ai remarqué que j’ai gagné beaucoup de choses mais j’en ai aussi perdu", conclut-il.

En plus de la pièce de théâtre, l’acteur est également heureux de revenir à son travail "authentique" après toutes ces années, en particulier avec différents projets dans divers domaines. On peut ainsi citer sa participation dans le nouveau film de Rodrigo Cortés (‘Escape’), avec Martin Scorsese en tant que producteur exécutif, et un film en Argentine où il incarne un pape.

La passion retrouvée pour le métier d’acteur

Après une longue absence sur les planches, l’acteur espagnol Juanjo Puigcorbé fait son retour sur scène avec la pièce de théâtre Roca Negra. Bien qu’il ait décidé de se lancer en politique en 2015, l’amour pour la comédie reste indéniablement ancré en lui. Dans une interview accordée à Europa Press, l’acteur laisse transparaître sa passion pour le métier d’acteur, qu’il considère comme "authentique" et "irremplaçable".

Durant ces dernières années, Juanjo Puigcorbé a dû faire face à une situation de "précarité extrême". Comme il l’explique lui-même, il n’a pas eu l’opportunité de travailler en Espagne malgré un talent reconnu dans sa ville natale de Barcelone. Néanmoins, il ne regrette pas sa décision de se lancer en politique, affirmant que cette expérience lui a permis de s’exprimer et de défendre ses idées.

Une pièce qui parle de la relation père-fille

Dans Roca Negra, l’acteur campe le rôle d’un écrivain qui doit faire face au départ de sa fille, elle aussi écrivaine, pour une autre ville. L’histoire de cette pièce met en lumière la complexité des relations familiales et plus particulièrement la relation entre un père et sa fille. Un sujet qui intéresse beaucoup Juanjo Puigcorbé, qui rappelle que souvent, ce thème est abordé du point de vue féminin.

A travers cette pièce, l’acteur espagnol souhaite toucher et émouvoir le public en abordant des sujets très reconnaissables pour les spectateurs. Il souligne également l’importance du théâtre pour lui, une discipline qui ne s’oublie pas et qui doit être appréciée à sa juste valeur.

Une situation précaire pour les acteurs en Espagne

Juanjo Puigcorbé aborde également la situation précaire des acteurs en Espagne, où certains n’hésitent pas à cumuler différents emplois, y compris de la figuration, pour pouvoir vivre de leur art. L’acteur appelle à plus d’ouverture et de flexibilité de la part de la société pour que les acteurs puissent travailler dans n’importe quel endroit.

Il rappelle également l’importance de la liberté d’expression en Espagne, où parler de politique lorsqu’on est acteur est souvent perçu comme dangereux. L’acteur déplore le fait qu’il n’ait pas eu la possibilité de s’exprimer pendant ses années d’engagement politique, et que des accusations injustes aient été utilisées contre lui pour le discréditer.

Roca Negra, un nouveau défi pour Juanjo Puigcorbé

Pour l’acteur espagnol, la pièce de théâtre Roca Negra est un nouveau défi qu’il relève avec enthousiasme. Il apprécie le fait de travailler à nouveau avec Ignasi Vidal, un ami et collègue avec lequel il partage une relation professionnelle de conf

A lire aussi

Qui sommes-nous ?

Bienvenue à « Escapade à Cordoue », votre portail pour découvrir la magnifique ville de Cordoue, en Espagne. Plongez dans une riche histoire, explorez des festivals animés, dégustez une cuisine exquise et profitez de notre expertise pour planifier votre voyage. Découvrez la Mosquée-Cathédrale, les patios fleuris, les délices culinaires et bien plus encore. Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable dans cette ville chargée de charme et d’histoire andalouse.