jeudi 18 juillet 2024
Accueil » José Sacristán attaque Aznar pour le 11M : La photo des Açores n’a jamais coûté aussi cher

José Sacristán attaque Aznar pour le 11M : La photo des Açores n’a jamais coûté aussi cher

par María Fernanda González

Retour sur l’émission "El Hormiguero" avec la venue de José Sacristán

La célèbre émission espagnole "El Hormiguero" a démarré une nouvelle semaine avec une émission spéciale en recevant José Sacristán sur le plateau. L’acteur était présent pour promouvoir la sortie de sa nouvelle pièce de théâtre intitulée "La colección", qui sera présentée à Madrid ce jeudi 14 mars au Teatro de la Abadía. Ce fut l’occasion pour l’émission de discuter avec lui de différents sujets d’actualités mais également de se rappeler d’un événement tragique.

Avant de commencer l’interview, l’animateur Pablo Motos a tenu à rappeler que cela faisait 20 ans jour pour jour que les attentats du 11 mars avaient eu lieu à Madrid. Une date que José Sacristán n’a pas oubliée : "À l’époque, j’étais en train de jouer dans "Danza macabra" avec Mercedes Sampietro et Juan Gea. Nous avons évidemment dû suspendre la représentation", se remémore-t-il.

"C’était terrible. Il faut se souvenir, comme cela était dit dans le film ‘El viaje a ninguna parte’, de l’ignominie de l’attentat en lui-même. Et ensuite, du culot du gouvernement de l’époque qui niait certaines évidences pour des intérêts politiques, heureusement, cela leur est retombé dessus", ajoute l’acteur tandis que Motos précise qu’il parle du Parti Populaire d’Aznar.

"Je ne suis pas partisan de tirer sur une ambulance, mais réellement, jamais une photo n’a coûté aussi cher que celle des Azores", déclare-t-il en faisant référence au fameux "trio des Azores" formé en 2003 par José María Aznar, George Bush et Tony Blair, alors à la tête de l’Espagne, des États-Unis et du Royaume-Uni.

"Faisons table rase maintenant. Mais n’oublions jamais les victimes de cette sauvagerie", conclut Sacristán dans sa conversation avec Motos, qui soutient les paroles de son invité : "Nous n’oublierons jamais".

Une célébration particulière

Cette année marque le vingtième anniversaire des terribles attentats du 11 mars à Madrid. Si ces événements ont profondément marqué la société espagnole, ils ont également touché de manière spéciale l’invité de l’émission José Sacristán, qui se trouvait en plein spectacle au moment des attaques.

L’acteur, qui est également ambassadeur de l’Unicef, a tenu à rappeler le courage et la solidarité du peuple espagnol face à cette tragédie : "Nous devons toujours nous souvenir de ces événements et honorer les victimes qui ont perdu la vie", souligne-t-il.

Retour sur un passé douloureux

En évoquant les attentats du 11 mars, José Sacristán n’hésite pas à critiquer la gestion politique de l’époque. Selon lui, le gouvernement de l’époque a tenté de cacher certaines vérités pour des raisons politiques, un comportement qu’il qualifie d’ignoble.

Il n’a pas non plus épargné le fameux "trio des Azores", pointant du doigt leur rôle dans la prise de décision pour l’intervention militaire en Irak en 2003. Des propos qui ont été soutenus par l’animateur Pablo Motos, montrant ainsi un consensus entre les deux invités sur ce sujet délicat.

Un artiste engagé

En plus de sa carrière d’acteur, José Sacristán est également très engagé en matière sociale et politique. Un engagement qui s’est concrétisé en janvier dernier lorsqu’il a été nommé ambassadeur de l’Unicef, dans le but de défendre les droits de l’enfant et de promouvoir leur bien-être partout dans le monde.

Une pièce de théâtre à découvrir

En parlant de son actualité, José Sacristán a également partagé avec le public sa nouvelle pièce de théâtre "La colección". Cette oeuvre, mise en scène par José Sanchis Sinisterra, sera présentée à Madrid au Teatro de la Abadía à partir de ce jeudi 14 mars.

L’acteur, qui jouera dans cette pièce aux côtés de Marta Start, a exprimé son enthousiasme à l’idée de retrouver les planches, un art qu’il affectionne particulièrement : "Il n’y a rien de plus gratifiant que de monter sur scène et de communiquer avec le public en direct", confie-t-il.

Conclusion

Avec la venue de José Sacristán sur le plateau d’"El Hormiguero", l’émission a su aborder des sujets d’actualité tout en offrant aux téléspectateurs un aperçu de la carrière et de l’engagement de l’acteur. De plus, l’émission a également permis de rappeler l’importance de se souvenir des victimes du 11 mars et de leur rendre hommage. Enfin, la promotion de sa nouvelle pièce de théâtre, soulignant le talent et la passion de José Sacristán pour son métier d’artiste complet. Une émission riche en émotions et en réflexions.

A lire aussi

Qui sommes-nous ?

Bienvenue à « Escapade à Cordoue », votre portail pour découvrir la magnifique ville de Cordoue, en Espagne. Plongez dans une riche histoire, explorez des festivals animés, dégustez une cuisine exquise et profitez de notre expertise pour planifier votre voyage. Découvrez la Mosquée-Cathédrale, les patios fleuris, les délices culinaires et bien plus encore. Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable dans cette ville chargée de charme et d’histoire andalouse.