dimanche 30 juin 2024
Accueil » Expérience sensorielle remarquable : Plongez dans une fête populaire pour titiller tous vos sens

Expérience sensorielle remarquable : Plongez dans une fête populaire pour titiller tous vos sens

par María Fernanda González

Fiche ACCADEMIA DEL PIACERE **** Musique ancienne à Turin. Accademia del Piacere : Quiteria Muñoz, soprano, Johanna Rose, viole de gambe, Rami Alqhai, viole de gambe basse ; Javier Núñez, clavecin ; Carles Blanch, guitare baroque, Pedro Estevan, percussion ; Fahmi Alqhai, viole de gambe et direction. Programme : Espagne en feu. Passions humaines et divines du Baroque espagnol. Anonyme grégorien : Pange lingua avec gloses d’Antonio de Cabezón (1510-1566) et Fahmi Alqhai (1976) Mateo Flecha (1481-1553) : San Sabeya, gugurumbé de La Negrina Fahmi Alqhai : Glose en canon sur la basse du pasacalle Luis de Briceño (fl.1610-1630) : La belle Çelia que adora Fahmi Alqhai : Glose et improvisation sur Conde Claros Henry de Bailly (1590-1637) : Yo soy la locura Antonio Martín y Coll (c.1660-c.1734) : Pasacalles José Marín (1618-1699) : No piense Menguilla Andrea Falconieri (c.1586-1656) : Ciaccona a tre José Marín : Niña, como en tus mudanzas Gaspar Sanz (1640-1710) : Pavana al ayre español Luis de Briceño : Ay, amor loco Antonio de Cabezón : Diferencias sobre el canto del caballero Antonio Martín y Coll : Bayle del Gran Duque Carles Blanch / Fahmi Alqhai : Tarantelas et canarios Lieu : Espace Turina. Date : Samedi, 21 octobre. Affluence : Trois quarts d’entrée.

Ses membres ont parcouru le monde avec leur musique ancienne et c’est devenu l’un des groupes les plus prestigieux de Séville : la Accademia del Piacere. Depuis des années, le groupe explore différents types de programmes, allant du rigoureux Bach à des collaborations avec des musiciens flamenco en passant par un mélange de chants italiens du Seicento et des influences du Moyen-Orient. Mais s’il y a un domaine dans lequel ces musiciens excellent, c’est dans la recréation de la musique de danse espagnole du XVIe siècle, dont l’importance dans le développement de la musique classique occidentale est indéniable. Cette musique est faite pour s’improviser et se laisser enrichir par les interprètes, ce qui correspond parfaitement à sa fonction lorsqu’elle fut créée. C’est sur ce terrain que Fahmi Alqhai est à son aise : il prend pour base les basses harmoniques, s’inspire des maîtres (Martín y Coll, Sanz, Cabezón, Falconieri…) et les interprète avec virtuosité, en y ajoutant son propre style avec confiance, toujours dans le souci de plaire au public.

Le concert a débuté avec un point de gravité, le Pange lingua, pour ensuite enchaîner avec les sections purement instrumentales et les chants, interprétés par la jeune valencienne Quiteria Muñoz, une nouvelle voix qui s’épanouit dans le baroque espagnol. Elle a montré un timbre unique et magnifique, ainsi qu’une personnalité expressive remarquablement expressive (raciale Gugurumbé, distinguée Yo soy la locura, sensuelle Ay, amor loco, fulgurante No piense Menguilla jusqu’au bord du risque de catastrophe). Toujours élégant, Blanch a coloré et donné un élan continu à la musique, tandis qu’Estevan a une fois de plus démontré sa discrétion et son efficacité en tant que percussionniste. Avec si peu, ils ont su apporter beaucoup.
source : El Día de Córdoba

A lire aussi

Qui sommes-nous ?

Bienvenue à « Escapade à Cordoue », votre portail pour découvrir la magnifique ville de Cordoue, en Espagne. Plongez dans une riche histoire, explorez des festivals animés, dégustez une cuisine exquise et profitez de notre expertise pour planifier votre voyage. Découvrez la Mosquée-Cathédrale, les patios fleuris, les délices culinaires et bien plus encore. Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable dans cette ville chargée de charme et d’histoire andalouse.