mardi 28 mai 2024
Accueil » Dobles Miradas : les incroyables exvotos de la Vierge de Fuensanta au coeur du XIXe siècle et de l’époque ibère

Dobles Miradas : les incroyables exvotos de la Vierge de Fuensanta au coeur du XIXe siècle et de l’époque ibère

par María Fernanda González

« Le pouvoir de la religion dans l’art : les exvotos exposés au Musée Archéologique de Cordoue »

Le Musée Archéologique de Cordoue, en collaboration avec le Musée des Beaux-Arts, présente à partir de ce mardi une nouvelle exposition dans le cadre du cycle « Double Regards ». Cette fois-ci, l’attention est portée sur la religiosité populaire et met en avant un exvoto dédié à la Vierge de la Fuensanta datant du XIXe siècle, ainsi que d’autres pièces de l’époque ibérique provenant du sanctuaire de Torreparedones.

Une nouvelle manière de voir le patrimoine

Le cycle « Double Regards » a pour objectif de dépasser la traditionnelle séparation par typologies ou disciplines qui a divisé le riche patrimoine culturel de la province. Pour cette occasion, une sélection d’exvotos, des œuvres de peinture ou taillées dans la pierre, est présentée, matérialisant la gratitude envers une divinité et réclamant ses faveurs.

L’exvoto au cœur de l’exposition

L’exvoto qui attire l’attention est celui dédié à la Vierge de la Fuensanta, témoignant de la reconnaissance d’une dame nommée Dolores Cañete pour une guérison en 1892 grâce à l’intercession de cette déesse. Cette pièce, une peinture à l’huile avec des retouches au graphite, provient de la collection Romero de Torres et est conservée au Musée des Beaux-Arts depuis 1991.

Une gratitude primitive au travers des exvotos

Poursuivant la même idée de remerciement, l’exposition rassemble d’autres exvotos du IIe siècle avant Jésus-Christ, conservés au Musée Archéologique et provenant du sanctuaire de Torreparedones, également connu sous le nom de Castro el Viejo ou Torre de las Vírgenes, situé entre les municipalités de Baena et Castro del Río. Ces exvotos plus anciens montrent les traits d’une femme en signe de reconnaissance. Ces pièces d’art populaire ont été découvertes dans le sanctuaire dédié à la Dea Caelestis de Torreparedones, une déesse féminine pour la protection pendant la grossesse et l’accouchement.

Une réflexion commune sur le patrimoine culturel

Cette nouvelle exposition du cycle « Double Regards » cherche à créer un regard croisé entre les deux institutions, le Musée Archéologique et le Musée des Beaux-Arts, qui ont des fonctions différentes mais un même objectif en ce qui concerne le patrimoine et ses valeurs qui font partie d’un tout. Ces pièces seront exposées dans la salle du rez-de-chaussée du Musée Archéologique de Cordoue, dans la section dédiée à la magie et aux superstitions, jusqu’au 10 décembre. Ne manquez pas cette chance de découvrir l’importance de la religion dans l’art grâce à cette exposition unique en son genre.

A lire aussi

Qui sommes-nous ?

Bienvenue à « Escapade à Cordoue », votre portail pour découvrir la magnifique ville de Cordoue, en Espagne. Plongez dans une riche histoire, explorez des festivals animés, dégustez une cuisine exquise et profitez de notre expertise pour planifier votre voyage. Découvrez la Mosquée-Cathédrale, les patios fleuris, les délices culinaires et bien plus encore. Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable dans cette ville chargée de charme et d’histoire andalouse.