mardi 28 mai 2024
Accueil » Décision des États-Unis : un tableau de Pissarro volé par les Nazis revient au Musée Thyssen

Décision des États-Unis : un tableau de Pissarro volé par les Nazis revient au Musée Thyssen

par María Fernanda González

La décision du tribunal : un retour historique pour le Musée Thyssen

Le 12 octobre 2021, un tribunal américain a tranché en faveur du Musée Thyssen-Bornemisza de Madrid en confirmant que le tableau de Camille Pissarro de sa collection lui appartenait malgré qu’il ait été volé par les nazis en Allemagne en 1939 à ses propriétaires d’origine. Cette décision vient mettre un point final à une longue bataille juridique qui aura duré plus de 15 ans.

La Corte de Apelaciones del Noveno Circuito : un choix stratégique

Le tribunal a justifié sa décision en stipulant que pour déterminer la propriété de l’œuvre "Rue Saint-Honoré, après midi, effet de pluie", il était préférable d’appliquer les lois espagnoles plutôt que celles de la Californie. Ainsi, le tableau restera en possession de la Collection Thyssen-Bornemisza. Une décision stratégique qui s’appuie sur l’article 1955 du Code civil espagnol et qui a pris en compte les intérêts des différents gouvernements en présence.

Une victoire pour le Musée Thyssen-Bornemisza

Peu après l’annonce du verdict par le tribunal californien, des sources du Musée Thyssen ont qualifié cette décision de "positive" car elle "donne raison au musée dans les arguments qu’il a défendus depuis le début de cette affaire". Une satisfaction pour le Musée espagnol qui s’est battu pour garder en sa possession cette œuvre inestimable de Camille Pissarro.

Une histoire familiale douloureuse

Cette bataille juridique a débuté en 2005 lorsque le citoyen américain Claude Cassirer a intenté une action en justice contre l’État espagnol pour réclamer la restitution de cette peinture de Pissarro qui avait appartenu à sa famille. Selon la plainte initiale de Cassirer déposée en Californie, sa grand-mère, Lilly Cassirer Neubauer, "a été forcée de remettre le Pissarro à un expert désigné par les nazis" et a reçu une somme symbolique pour l’œuvre d’art que Pissarro a peinte en 1897.

Un tableau aux origines controversées

Après la guerre, Lilly Cassirer a intenté une action en justice pour récupérer le tableau et en 1958, le gouvernement fédéral allemand d’alors l’a reconnue comme sa propriétaire légale et lui a versé une compensation de 120 000 marks. La peinture a changé de mains plusieurs fois jusqu’en 1976, lorsque le baron Heinrich Thyssen-Bornemisza l’a achetée à New York. Puis, en 1993, l’État espagnol a acquis la Collection Thyssen-Bornemisza, composée de 775 œuvres d’art, dont celle de Pissarro, pour la somme de 263 millions d’euros.

Reconnaissance de la propriété par la loi espagnole

Avec cette décision du tribunal américain, la loi espagnole a reconnu que la Collection Thyssen-Bornemisza avait acquis la propriété légale du tableau et que le Musée Thyssen pouvait en jouir en toute légitimité. Une victoire historique pour le Musée qui aura su défendre avec succès la possession de cette œuvre majeure de Camille Pissarro.

A lire aussi

Qui sommes-nous ?

Bienvenue à « Escapade à Cordoue », votre portail pour découvrir la magnifique ville de Cordoue, en Espagne. Plongez dans une riche histoire, explorez des festivals animés, dégustez une cuisine exquise et profitez de notre expertise pour planifier votre voyage. Découvrez la Mosquée-Cathédrale, les patios fleuris, les délices culinaires et bien plus encore. Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable dans cette ville chargée de charme et d’histoire andalouse.