mardi 18 juin 2024
Accueil » Décès de Maryse Condé, lauréate potentielle du Prix Nobel de Littérature

Décès de Maryse Condé, lauréate potentielle du Prix Nobel de Littérature

par María Fernanda González

Maryse Condé : une vie dédiée à la littérature

La communauté littéraire pleure la perte de Maryse Condé, auteure originaire de Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, qui nous a quittés à l’âge de 90 ans. Depuis de nombreuses années, elle était considérée comme une favorite pour le Prix Nobel de Littérature, et a finalement été récompensée en 2018 par le Prix Nobel alternatif pour sa riche contribution à la littérature mondiale. Avec une trentaine de romans publiés, elle laisse derrière elle un héritage littéraire qui aborde des thèmes tels que l’Afrique, l’esclavage, le colonialisme et le post-colonialisme.

Une enfance antillaise et une vie dédiée à l’écriture

Née en 1937, Maryse Condé a passé son enfance à Pointe-à-Pitre, sur l’île de Guadeloupe. Avec l’obtention de son baccalauréat, elle a décidé de poursuivre ses études à Paris, à la Sorbonne. Après avoir travaillé en Afrique pendant plus de dix ans, elle a enseigné aux États-Unis, notamment à Berkeley, Harvard et Columbia, avant de s’installer dans le sud de la France. C’est à cette période qu’elle a commencé à écrire et à publier ses premiers ouvrages littéraires.

Une contribution majeure à la littérature mondiale

Maryse Condé est considérée comme une pionnière de l’écriture féminine et de l’oralité dans les Antilles. Ses romans ont pour toile de fond les réalités antillaises et africaines, et mettent en avant l’importance de la diversité culturelle. Ses personnages, en quête d’identité, reflètent la richesse et la complexité de la société post-coloniale. Elle a également publié des pièces de théâtre, des essais et des anthologies qui ont eu un grand impact tant sur le plan littéraire que critique.

Une reconnaissance internationale

En 2022, Maryse Condé a été honorée par l’Université de Murcia en Espagne, qui lui a décerné un doctorat honoris causa. Lors de la cérémonie, les chercheurs Antonia Pagán et Isaac David Cremades ont souligné l’importance de ses écrits et ont salué son engagement pour donner une voix aux voix marginalisées et pour mettre en lumière la diversité culturelle.

"En mon œuvre, on peut remarquer la présence d’une autre langue en plus du français, le créole, qui a été forgée dans les plantations de canne à sucre de Guadeloupe, d’où je viens. Enfant, mes parents, victimes de la propagande coloniale, m’interdisaient de la parler au prétexte que cela nuirait à ma bonne élocution en français", se rappelle l’auteure pendant la cérémonie.

Un héritage littéraire qui perdurera

Avec sa plume engagée, Maryse Condé a contribué à la réflexion sur l’Histoire et sur l’importance de la diversité culturelle. Son travail a eu un impact majeur dans le domaine de la littérature et a inspiré de nombreuses générations. Aujourd’hui, elle laisse derrière elle un héritage littéraire qui continuera de nous faire voyager et de nous faire réfléchir. Maryse Condé restera à jamais une grande figure de la littérature mondiale.

source : El Día de Córdoba – Muere Maryse Condé, eterna candidata al Premio Nobel de Literatura

A lire aussi

Qui sommes-nous ?

Bienvenue à « Escapade à Cordoue », votre portail pour découvrir la magnifique ville de Cordoue, en Espagne. Plongez dans une riche histoire, explorez des festivals animés, dégustez une cuisine exquise et profitez de notre expertise pour planifier votre voyage. Découvrez la Mosquée-Cathédrale, les patios fleuris, les délices culinaires et bien plus encore. Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable dans cette ville chargée de charme et d’histoire andalouse.