mercredi 17 juillet 2024
Accueil » De la franquiste au Teddy Bear : une série de huit personnages

De la franquiste au Teddy Bear : une série de huit personnages

par María Fernanda González

Les sorties cinéma de la semaine en Espagne

Cette semaine, les cinémas espagnols nous offrent une grande variété de films, de genres et de nationalités différentes. Des comédies noires, des drames familiaux, des thrillers psychologiques et même un documentaire judiciaire : il y en a pour tous les goûts !

Commençons par le cinéma espagnol avec la sortie de "Tratamos demasiado bien a las mujeres", le premier film de Clara Bilbao. Cette comédie noire se déroule pendant la dictature franquiste et met en scène un groupe de maquis en fuite et une femme franquiste qui prépare son mariage. Avec un casting spectaculaire comprenant notamment Carmen Machi, Antonio de la Torre et Luis Tosar, le film promet d’être aussi décalé que satirique.

Ensuite, nous passons aux films étrangers qui arrivent sur les écrans espagnols cette semaine. Tout d’abord, "Imaginary", un thriller sombre mettant en vedette une écrivaine pour enfants et sa fille qui découvre un ours en peluche dans le sous-sol de leur maison. Mais cet innocent jouet cache des secrets bien sombres, et l’imaginaire de la jeune fille commence à prendre le dessus dans sa vie. Une histoire qui explore la frontière entre la réalité et l’imaginaire, avec une touche de suspense.

Dans un registre plus sportif, "El clan de hierro" raconte l’histoire vraie de quatre frères qui ont marqué l’histoire de la lutte professionnelle dans les années 1980. Sous le regard autoritaire de leur père et entraîneur, les frères Von Erich doivent affronter leurs propres drames personnels pour atteindre la gloire dans un environnement hyper compétitif. Un récit poignant sur les conséquences de la pression familiale et sociale dans l’univers du sport professionnel.

Au-delà du divertissement, certains films nous amènent à réfléchir sur des sujets plus graves. C’est le cas de "Radical", un film mexicain inspiré d’une histoire vraie dans lequel un professeur trouve un moyen radical pour captiver l’attention de ses élèves à Matamoros, une ville frontalière avec les États-Unis. Ce chemin non orthodoxe les pousse à penser par eux-mêmes et à acquérir un esprit critique, malgré les obstacles.

Et en parlant de documentaires, "El caso Goldman" nous plonge dans le système judiciaire français avec un procès qui a fait couler beaucoup d’encre au XXe siècle. Avec des témoignages et des images d’archives, le réalisateur reconstitue une affaire qui a marqué l’opinion publique et a soulevé des débats sur le racisme et la justice en France.

Enfin, d’autres films font également partie de la sélection de cette semaine, comme le thriller psychologique "Hotel Royal" et son ambiance pesante en Australie, la comédie "How to have sex" qui suit les aventures estivales de trois adolescentes britanniques en quête de plaisir, ou le drame "Stella", basé sur l’histoire vraie de Stella Goldschlag, une femme juive qui a collaboré avec la Gestapo pendant la Seconde Guerre mondiale.

Si vous êtes passionnés par le cinéma et que vous voulez connaître les horaires et les informations sur ces films et bien d’autres, jetez un œil à la carte des cinémas sur le site de Cordópolis. Et si vous n’avez pas assez de temps pour tout lire, abonnez-vous à leur newsletter hebdomadaire pour recevoir un résumé des événements et actualités essentielles de Cordoue. Merci pour votre soutien à Cordópolis !

source : Cordópolis – Una franquista, un oso de peluche… y así hasta ocho« 

A lire aussi

Qui sommes-nous ?

Bienvenue à « Escapade à Cordoue », votre portail pour découvrir la magnifique ville de Cordoue, en Espagne. Plongez dans une riche histoire, explorez des festivals animés, dégustez une cuisine exquise et profitez de notre expertise pour planifier votre voyage. Découvrez la Mosquée-Cathédrale, les patios fleuris, les délices culinaires et bien plus encore. Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable dans cette ville chargée de charme et d’histoire andalouse.