mardi 18 juin 2024
Accueil » Begoña Vargas : Dans ‘La casa de papel’, ils étaient emprisonnés et salis, dans ‘Berlín’, il y a du glamour

Begoña Vargas : Dans ‘La casa de papel’, ils étaient emprisonnés et salis, dans ‘Berlín’, il y a du glamour

par María Fernanda González

Rencontre avec Begoña Vargas, la nouvelle sensation espagnole de la génération Z

Begoña Vargas est un nom qui est sur toutes les lèvres en ce moment. A seulement 24 ans, cette jeune actrice espagnole originaire de Madrid a déjà marqué les esprits grâce à son talent et sa beauté singulière. Mais derrière son physique avantageux, Begoña se révèle être bien plus qu’un simple mannequin pour la génération Z, elle est la nouvelle star montante du cinéma espagnol.

Un parcours prometteur

Begoña Vargas a suivi des cours de théâtre dès son plus jeune âge, grâce à une mère qui travaillait dans le milieu artistique. Très vite, elle a été remarquée pour son talent et son charisme sur scène. A seulement 17 ans, elle décroche son premier rôle dans la série "La otra mirada", où elle incarne le personnage de Ana Mari. C’est un succès immédiat, et Begoña enchaîne rapidement les projets, notamment dans les séries "Alta Mar" et "Paraíso", ainsi que dans le film "Las leyes de la frontera", pour lequel elle a été nominée à plusieurs reprises.

Un talent déjà reconnu à l’international

Mais Begoña Vargas a véritablement fait ses preuves avec la série "Bienvenidos a Edén". Dans cette série, elle incarne le personnage de Cameron, une jeune femme impulsive et libre, qui va grandir au fil des épisodes. Ce rôle lui a permis de faire ses preuves à l’international, notamment avec la série "Berlin", diffusée sur Netflix. Dans cette nouvelle production, elle joue aux côtés de Pedro Alonso (berlin dans" La casa de papel") et incarne une jeune femme forte, à la fois complexe et attachante.

Rencontre avec Cameron

Dans "Berlin", Begoña Vargas incarne Cameron, une jeune kamikaze au caractère bien trempé. Elle admet avoir un faible pour ce personnage, qui lui ressemble beaucoup dans sa façon d’être. Cameron est une femme libre et spontanée, qui ne se laisse pas influencer par le jugement des autres. Elle fonce dans la vie sans se poser de questions, et c’est ce que Begoña admire le plus chez elle.

Un rôle préparé avec soin

Pour incarner Cameron, Begoña a travaillé en analysant le scénario et le contexte du personnage. Elle a également travaillé sur les expressions et la gestuelle de son personnage, afin de le rendre le plus réaliste possible. Même si elle ne devait pas chanter dans la série, elle a appris les quelques phrases en français que son personnage devait prononcer, pour une meilleure immersion dans son rôle.

Un tournage atypique avec l’utilisation de fonds verts

Le tournage de "Berlin" a été très différent de ce à quoi Begoña était habituée. En effet, la plupart des scènes ont été tournées sur fonds verts, ce qui a été une expérience nouvelle pour l’actrice. Elle admet avoir été impressionnée par cette technique, qui a permis de créer des décors virtuels très réalistes. De plus, cela lui a évité de tourner dans des conditions difficiles, notamment lors des scènes en extérieur par temps très froid.

Une pression bien gérée

Avec une série aussi populaire que "La casa de papel" en termes de succès, il est difficile de ne pas ressentir de pression en entrant dans un nouveau projet. Mais Begoña Vargas a su gérer cela en restant concentrée sur son personnage et en restant fidèle au code et à l’univers de la série. De plus, elle souligne l’entente parfaite qu’elle a eu avec ses partenaires de jeu, ce qui les a grandement aidés lors des tournages.

Une admiration pour "La casa de papel"

N’étant pas une grande fan de séries, Begoña avoue avoir dévoré les épisodes de "La casa de papel" lors de ses diffusions à la télévision. Elle avoue avoir notamment admiré le personnage de Tokyo, incarné par Úrsula Corberó. Ce personnage a inspiré Begoña dans sa façon de jouer Cameron, mais elle a tout de même réussi à apporter sa propre touche, offrant ainsi une nouvelle vision de "femme forte" à l’écran.

Un changement de ton pour cette nouvelle série

La série "Berlin" est très différente de "La casa de papel". Ici, pas de braquage pour la bonne cause, mais une histoire de vol à main armée, d’amour et de trahison. Begoña se réjouit d’avoir pu incarner un personnage qui évolue dans un tout autre univers, plus glamour et élégant. Elle a su s’adapter parfaitement à ce changement de ton, et se dit fière d’avoir pu participer à un projet avec un code et un style bien définis.

Begoña Vargas est sans aucun doute une actrice à suivre de près. Son talent et sa détermination lui ont déjà permis de jouer dans plusieurs projets de renom, et on est sûr qu’elle continuera à nous épater dans les années à venir. Avec son charisme et sa beauté, elle est en passe de devenir la nouvelle icône de la génération Z.

A lire aussi

Qui sommes-nous ?

Bienvenue à « Escapade à Cordoue », votre portail pour découvrir la magnifique ville de Cordoue, en Espagne. Plongez dans une riche histoire, explorez des festivals animés, dégustez une cuisine exquise et profitez de notre expertise pour planifier votre voyage. Découvrez la Mosquée-Cathédrale, les patios fleuris, les délices culinaires et bien plus encore. Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable dans cette ville chargée de charme et d’histoire andalouse.